November 16, 2018

9, rue Drouot, d’Isabelle Yafil

Le livre « 9, rue Drouot » d’Isabelle Yafil est un chef d’oeuvre artistique qui parle d’art, eh oui! Ce livre est conseillé à tous les amateurs de détails, à toutes ces personnes qui aiment regarder la vie pendant des heures pour essayer de la comprendre en profondeur et non seulement dans le paraître superficiel. Ca raconte l’histoire d’une femme, Silvia, assistante d’un expert et marchand d’art de génie qui concentre toute sa vie dans ce monde artistique et n’en dort pas la nuit.

Silvia n’a pas d’expérience dans ce monde spécial mais se laisse emporter par l’effervescence des enchères et une passion naît en elle pour cette nouvelle découverte.

Bernstein, son chef l’expert, est un homme assez spécial avec un caractère à la fois très artiste et très « chef » qui donne des ordres. Toute une partie du livre est dédiée à ses pensées, écrites pendant des nuits entières d’insomnies, sans ponctuation mais quelque part, avec beaucoup de sens. Son ex-femme est assez présente et fait elle aussi partie du tableau, et n’y est pas pour rien dans ses insomnies.

Au fur et à mesure du livre, Silvia s’inspire et apprend à regarder convenablement les tableaux, en analisant chaque coup de pinceau, chaque nuance de couleur… Et c’est là qu’elle change sa vision de regarder, et de vivre en général. Elle tombe amoureuse d’un tableau, comme si elle en faisait partie, comme s’il était réel et sa compassion pour son chef en grandira.

Ce livre joint les émotions à des couleurs et vous emporte dans un monde mystérieux, un monde qui vous donne envie d’aller plus loin et d’en même temps rester là où vous êtes pour profiter de chaque instant, de chaque seconde qui passe pour analyser et comprendre ce qu’il se passe autour de vous, dans les petits détails de la vie. Bonne lecture!

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité