July 18, 2018

À la Poursuite de Demain, le test DVD

A la poursuite de demain - jaquetteDisney, ce n’est pas uniquement des dessins animés, comme ce fut le cas à une époque. Si l’on sait que la firme détient désormais les droits pour les univers Star Wars ou encore Marvel, des films « indépendants » de ces licences voient également le jour. C’est le cas de À la Poursuite de Demain, Tomorrowland en version originale.

Le film nous propose de nous faire glisser dans un monde futuriste incroyable en même temps que Casey (interprétée par Brittany Robertson, qu’on a déjà vue dans Under the Dome notamment). Lorsqu’elle se retrouve en possession d’un étrange pin’s capable de lui faire voir ce monde, sa vie va basculer du tout au tout. Elle va progressivement découvrir qu’elle est la seule capable de sauver ce monde et, par la même occasion, le nôtre d’une terrible catastrophe.

C’est George Clooney qui a été choisi pour lui donner la réplique, et le duo fonctionne admirablement bien. On retrouve également Hugh Laurie (Dr House) au casting pour jouer le grand méchant de l’histoire, même si celui-ci n’a pas besoin de trop sortir les crocs. À la Poursuite de Demain est en effet un titre assez lisse, à consonance assez enfantine, et on est très loin de la noirceur qui aurait pu habiter l’aventure si Disney n’était pas aux commandes. Mais c’est une bonne chose ici, tant le film est porteur d’un message, en partie écologiste, mais également bien plus large que cela. Une incitation à ne jamais renoncer, à aller au bout de ses idées et de ses rêves, à persévérer même dans la difficulté. Autant de valeurs dont chacun peut s’inspirer mais qui pourraient avoir un écho intéressant sur les plus jeunes. À la Poursuite de Demain incite à y croire même quand l’espoir semble ne plus être permis, et il le fait magnifiquement bien.

L’univers créé par le réalisateur Brad Bird et ses équipes est excellent, tant au niveau de la cohérence que de l’aspect purement esthétique. Tomorrowland est un endroit grandiose, directement inspiré de certaines attractions de parcs Disneyland, et les graphistes ont accompli un boulot incroyable pour donner vie à tout cela. Le DVD que nous avons pu tester rend bien hommage au tout mais, pour les personnes équipées, le support Blu-ray se prête encore davantage à magnifier les couleurs, les environnements imaginés par les créatifs.. Du côté de la bande-son, c’est en revanche pleinement convaincant. On est sur du Dolby Digital 5.1, que ce soit pour les pistes françaises ou anglaises. Le doublage français est d’ailleurs assez bon, et c’est encore trop rare pour omettre de le signaler quand c’est le cas.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité