November 19, 2018

Affinity, de la discorde à l’harmonie

Il y a tout juste un an, nous vous présentions Chimère, le premier jeu de la jeune maison d’édition Game Flow. Aujourd’hui, nos créatifs grenoblois remettent le couvert en nous proposant Affinity, un jeu qui a un bon petit goût de cadavre exquis (mais pas seulement).

Affinity est un jeu coopératif où le but des joueurs est simple : faire triompher l’harmonie en empêchant la discorde de s’installer. Pour y parvenir, il vous faudra faire deviner votre émotion à vos partenaires mais également déceler les leurs. Voyons ça plus en détail.

Dans Affinity, il existe quatre types d’émotions : beau, fun, glauque ou triste. Tous les joueurs vont se voir attribuer une émotion (qu’ils tiendront secrète) et plusieurs cartes représentant des parties de phrase. Dans ces dernières, ils vont devoir sélectionner un début, un milieu et une fin de phrase afin de constituer une phrase complète qui évoque selon eux l’émotion qu’ils ont reçue. Chaque phrase est débattue dans le groupe de joueurs et le totem de la décision est placé sur l’émotion dont elle leur semble avoir été inspirée. Si la supposition est juste, le pion de l’harmonie avance d’une case alors que si leur choix s’est révélé malheureux, c’est le pion de la discorde qui gagne du terrain. Le jeu se termine par une victoire si le pion de l’harmonie gagne le camp de la discorde et par une défaite dans le cas inverse.

Bien qu’il propose quatre émotions dans sa mécanique de jeu, Affinity ne s’est heureusement paré que de deux d’entre elles. D’abord, il est beau. Les illustrations signées par Emma Ferraro sont du meilleur effet et le jeu est une belle réussite visuelle (avec mention pour le plateau intégré à la boîte de jeu). Ensuite, il est fun. Par l’incongruité des phrases qui sont susceptibles de sortir, Affinity ne manquera pas de susciter l’un ou l’autre fou rire au milieu de débats parfois animés. Et de débats, il en sera question car si le jeu peut sembler facile quand on en lit les règles, il se révèle plus subtil qu’attendu. Une nonne qui fait du skateboard, ça peut être fun ou même beau mais si elle le fait sur l’autoroute ou pour retrouver l’amour de sa vie ? A vos suppositions.

En conclusion, et même s’il n’est pas tout à fait le premier à se frotter à ce type de concept, Affinity reste original et trouvera facilement son public par sa simplicité mais également par l’ambiance fun, familiale et agréable qu’il est capable de distiller autour de la table.

Affinity, un jeu signé Game Flow

Nombre de joueurs : 3 à 8

Âge : à partir de 8 ans

Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

Acheter Affinity : 19,90 €

Affinity

Après Chimère, l’équipe de Game Flow nous démontre avec Affinity qu’elle a définitivement un petit faible pour les jeux d’assemblage. Celui-ci est à la fois beau, surprenant et fun !
8
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité