October 16, 2018

Amazon prêt à chambouler la grande distribution ?

Amazon est l’un des acteurs majeurs de notre société depuis de nombreuses années maintenant, c’est un fait. Aujourd’hui, qui n’a pas passé au moins une commande sur le site du géant américain ? Plus fort, de plus en plus de personnes leur site d’achat quasi-exclusif, compte tenu de la diversité des produits proposés sur la place de marché.

Dans les chiffres, Amazon roule sur le monde et la concurrence. Les résultats officiels de la société viennent de tomber, et on note une hausse du chiffres d’affaires de 34% avec l’incorporation, en juin dernier, Whole Foods Market. Avec le rachat de cette marque de produits bio très connue aux Etats-Unis, Amazon est devenu numéro 2 de la distribution, et pourrait bien ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Les rumeurs vont en effet bon train au sujet de Jeff Bezos et de sa société. Alors qu’Amazon comptait, dans un premier temps, se pointer avec la mallette remplie de billets et payer cash Whole Foods Market, les taux d’intérêt très bas sur la marché obligataire l’ont finalement orienté vers cette option. Conséquence : les poches sont encore pleines de liquidités pour le géant de Seattle. Et d’après les informations disponibles à droite et à gauche sur la toile, voilà les trois points sur lesquels on devrait retrouver la firme prochainement.

En premier lieu, c’est sur un terrain déjà bien dégagé qu’Amazon souhaite progresser : celui de l’intelligence artificielle. Avec Alexa, les bases sont déjà posées et l’assistant vocal compte déjà plus de 10.000 fonctions à son actif et continue de progresser à une vitesse exponentielle.

La seconde grosse étape vient de prendre forme dans les derniers jours. Amazon vient d’être autorisé à se lancer sur le marché des médicaments, aux Etats-Unis. Un commerce extrêmement régulé et qui est une source potentielle de problèmes importante, mais aussi – et surtout – une manne financière incroyable à chercher. Au total, Amazon pourrait représenter très rapidement 5 à 10% du marché d’après les analystes, ce qui correspond à un chiffre d’affaires compris entre 25 et 50 milliards de dollars.

Enfin, Amazon souhaite s’installer toujours plus dans le monde physique, celui de la grande distribution. On sait de source sûre que la firme est entrée en contact avec des acteurs français du secteur, pour le moment sans suite. Une bonne nouvelle pour des sociétés comme Vendôme Distribution, qui se porte actuellement très bien mais qui pourrait voir d’un mauvais oeil l’arrivée d’un nouveau géant sur le marché. D’après les rumeurs actuelles, la situation s’orienterait vers le rachat de l’un des leaders historiques du marché français, Intermarché ou Carrefour en tête. Pour rappel, Carrefour est valorisé à environ 14 milliards d’euros. Une miette de pain pour Amazon, valorisé à près de 550 milliards.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité