September 22, 2018

Trials Frontier

Les joueurs Xbox 360 avaient découvert avec le jeu Trials le titre qu’ils allaient à la fois aimer et détester. Ce jeu de moto trial consistait, comme dans la discipline sportive dont il est tiré, à parcourir des pistes remplis d’obstacles de plus en plus durs à passer. Pentes abruptes, escaliers, sauts ultratechniques : il fallait tout gérer pour tenter d’arriver au bout des parcours en commentant le moins de fautes possibles. Si la recette était assez simple sur les premières pistes, elle se compliquait énormément sur la fin du jeu et nombreux sont les joueurs à avoir voulu balancer leur manette au sol.

Après plusieurs épisodes sur consoles et PC, la série signée Ubisoft débarque sur iOS avec Trials Frontier, disponible gratuitement sur l’App Store. Le titre reprend trait pour trait la recette originelle en tentant de scénariser vaguement le tout et d’y apporter une touche légèrement cartoon qui vient apporter un vent de fraîcheur à la saga. En effet, on a droit à des décors beaucoup plus colorés qu’à l’habitude, à des personnages très stylisés venant nous confier des missions et à de petits dialogues plutôt simplistes, sans doute dans le but de rendre la formule un plus abordable aux plus jeunes, qu’on sait de plus en plus de nombreux à jouer sur iPhone.

 IMG_0520 IMG_0519

En effet, le titre semble avoir voulu toucher un autre public par son style, mais également par sa difficulté quelque peu revue à la baisse. Si on continue d’avoir droit à des pistes difficiles sur la fin du jeu, le challenge met beaucoup plus de temps à arriver et on pourra jouer pendant de longues minutes sans avoir à bloquer véritablement sur un circuit. Bonne ou mauvaise nouvelle ? A vous de voir quel type de joueur vous êtes, mais personnellement j’aurais préféré un jeu un peu plus dur que cela. Pour moi, le principe de Trials repose sur ce goût de l’effort, sur la nécessité de se dépasser pour parvenir à ses fins et, enfin, au bonheur (qui peut parfois être énorme) de réussir une épreuve après avoir échoué 5, 10 voire 100 fois sur un obstacle.

IMG_0521 IMG_0518

L’autre point assez énevant provient du fait qu’il s’agisse d’un free to play avec achats in-app. Bien évidemment, on peut tout à fait se passer de dépenser le moindre euros, mais alors l’expérience est parfois énervante. Pourquoi ? Simplement car votre moto dispose d’un « réservoir » et que chaque course consomme une partie de l’essence qui s’y trouve. Ce réservoir se remplit progressivement (1 unité par tranche de 3 minutes, sachant qu’une course en consomme 5), sauf si vous payez pour pouvoir le remplir plus vite. De même, il est possible d’acheter des diamants pour débloquer plus rapidement les nouvelles motos, etc. mais il s’agit pour le coup d’un moyen de progresser plus vite, et le non-paiement n’est pas handicapant.

IMG_0517 IMG_0516

Concrètement, ce Trials Frontier me plait énormément et je continue d’y jouer en améliorant mes performances. Le fait qu’un classement des amis qui y jouent soit présent au lancement de chaque étape (avec la possibilité de télécharger le fantôme de vos potes pour les affronter) est une chose que j’adore également. Et même si je n’aime pas spécialement la formule du free to play, ce serait un gâchis que de refuser de s’essayer gratuitement à cette magnifique série !

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité