September 26, 2018

Avec mon corps, de Nikki Gemmel

avec mon corpsNikki Gemmel ? Ce nom ne vous dit rien ? Ce n’est qu’une question de temps puisque son troisième roman « Avec mon corps » paraîtra le 22 janvier en France.

Une auteure australienne quasi inconnue, une couverture explicite contrée par une quatrième de couverture énigmatique, le contraste attise ma curiosité. Est-ce un énième roman érotique ?

Une chose est certaine, c’est une histoire de femmes, de désirs assumés ou contraints. Ce contraste, ces paradoxes m’accompagneront tout au long de sa lecture suscitant tour à tour de la surprise, de la perplexité, de la compassion, de l’agacement. Une chose est certaine, cette histoire de femme interroge, dérange mais ne vous laisse pas indifférent.

Elle approche la quarantaine, elle étouffe dans cette vie parfaite, étriquée qui semble être la sienne. Elle sent le poids des années, de l’usure sur sa vie conjugale, sa vie de femme. Bien-sûr, elle a tout pour elle, un mari aimant, de merveilleux enfants mais elle se sent mourir de l’intérieur. Acculée par ce temps qu’elle ne supporte plus, les tâches quotidiennes de cette mère au foyer qu’elle est devenue, elle peine à vivre.

Où est donc passée cette jeune femme profondément libre, assoiffée par la vie, le désir de l’autre ? Elle replonge dans son passé de celle qu’elle fut, dans l’histoire de cette rencontre merveilleuse et destructrice qui ne l’a jamais quittée depuis et dont elle n’est jamais arrivée à se libérer. Tolly celui qui  l’a fait naître et mourir,qui l’a accompagnée dans la découverte de son propre plaisir, du plaisir né dans le plaisir de l’autre, nourri par l’absence de l’autre…

Elle a tenté, des années durant d’enfouir ce passé encombrant mais voilà qu’il l’appelle, qu’il resurgit avec force .Il faut qu’elle se libère de ce poids, qu’elle lui fasse face. Le retour sur cette terre qui l’a vue naître et grandir est inévitable, une question de survie. Il faut qu’elle y retourne, qu’elle fasse à nouveau corps avec cette terre, qu’elle s’imprègne de ses odeurs, qu’elle le retrouve…

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité