Bitter Root, tome 1 : Affaire familiale

Récemment, les éditions HiComics nous sont arrivées avec le premier tome de Bitter Root, un comics aux accents délicieusement rétro, jazzy et vaudou… Découverte d’un album hors du temps (et du commun).

Harlem, New York, 1924. Les notes endiablées du jazz band qui joue dans un tripot tout proche s’insinuent doucement par la fenêtre de la petite boutique d’élixirs tenue par la famille Sangerye. Pourtant, ceux-ci ne prêtent aucune attention à la mélodie qui s’offre à leurs oreilles et pour cause, ils ont un Jinoo particulièrement coriace sur les bras. Ces derniers temps, les Jinoos, des âmes corrompues par des émotions négatives comme la haine ou le désespoir, semblent s’être multipliés dans les rues de New York et s’ils veulent contenir ce qui ressemble de plus en plus à une épidémie, peut-être les Sangerye devront-ils faire fi du passé et des querelles familiales qui les ont éloignés les uns des autres. D’autant qu’un danger bien plus grand que les simples Jinoos semble prêt à frapper à leur porte…

Véritable chasse aux monstres dans le New York jazzy des années 20’, ce premier tome de Bitter Root est un subtil mélange de style rétro et d’aventures survitaminées. Des allées de Central Park aux campagnes KuKluxKlanniques du Sud profond des Etats-Unis, le trio David Walker-Chuck Brown-Sanford Greene nous entraîne dans le sillage d’une famille hors du commun qui semble maîtriser aussi bien les rites vaudous que la pulvérisation de démons venus d’on-ne-sait-où. Par l’ambiance qu’il dégage, par le rythme imprimé à l’histoire et aussi (évidemment) par la qualité des dessins qui donnent véritablement vie aux combats tout en jouant beaucoup sur les zones d’ombre, Bitter Root ne s’avale pas, il se dévore.

Méritoirement nommé aux prestigieux Eisner Awards 2019 dans la catégorie « Meilleure nouvelle série », Bitter Root est à découvrir d’urgence et ce, d’autant plus que l’excellente édition proposée par HiComics est enrichie de nombreuses couvertures alternatives ainsi que de contenus exclusifs levant un coin du voile sur la période décrite, sur le folklore vaudou et sur bien d’autres choses encore…

Bitter Root, un Comics signé David Walker, Chuck Brown et Sanford Greene et édité par les éditions HiComics.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.