November 17, 2018

After Earth

Certains décors sont magnifiquement incrustés.

Certains décors sont magnifiquement incrustés.

Will Smith fait partie de mes acteurs préférés, de très loin, et à chaque fois qu’un de ses films sort, je suis excité comme une ado à un concert des One Direction. C’était d’autant plus le cas avec After Earth puisque son fiston Jaden était de la partie, pour un duo père/fils que j’espérais aussi bon que dans A la recherche du bonheur, même si les genres n’ont rien à voir du tout. Au final, j’avais été quelque peu déçu de voir que le gamin prenait toute la place dans le film et que Will n’avait qu’un second rôle à jouer ici. Malgré tout, j’ai été plus que content de pouvoir retrouver le film en blu-ray pour pouvoir l’apprécier une nouvelle fois, bien calé dans mon canapé.

Petit rappel du scénario pour celles et ceux qui seraient passés à côté à l’époque : Cypher Raige et son fiston, Kitai, sont à bord d’un vaisseau spatial qui vient malheureusement à se crasher sur Terre, 1000 ans après que les Hommes aient été obligés d’abandonner la planète. Manque de bol, l’avant et l’arrière de l’appareil ont été séparés au moment de l’impact et Kitai va devoir se lancer dans un périple d’une centaine de kilomètres pour mettre la main sur la balise nécessaire pour appeler des secours. Et le temps presse, puisque son père a été grièvement blessé dans l’accident ! Le gamin va devoir faire face à une nature qui a évolué, à des bestioles toutes plus violentes les unes que les autres et à une espèce extra-terrestre libérée du vaisseau au moment du crash. Tout un programme !

La mode sera vraisemblablement un peu louche dans 1.000 ans.

La mode sera vraisemblablement un peu louche dans 1.000 ans.

Clairement, le scénario ne casse pas des briques et est clairement ultra-convenu. En revanche, j’ai vraiment beaucoup aimé voir Jaden se promener dans des environnements de dingue (la plupart des scènes ont été tournées au Costa Rica, qui est un pays magnifique !) et les rencontres avec certains animaux sauvages restent très sympa. La scène où il utilise la wingsuit par exemple est assez grandiose ! En revanche, j’ai été un peu déçu de voir que Will Smith n’était pas plus impliqué dans l’aventure, même si on le revoit régulièrement tout au long du film. Du coup, la relation père/fils que j’espérais très développée est assez limitée, dommage.

Du côté du blu-ray en lui-même c’est de l’excellente qualité avec une optimisation pour les téléviseurs 4K, aboutissant à une résolution juste dingue et impressionnante. La précision d’image est au rendez-vous et les contrastes sont juste magnifiques. La bande-son est d’excellente facture avec une VF en HD (c’est assez rare pour être signalé) et une VO en DTS-HD Master. De quoi faire plaisir aux petites oreilles des possesseurs d’un home cinéma ! Enfin côté bonus, on retrouve de courtes séquences, assez égales sans être captivantes, développant chacun des points centraux du film : la relation père/fils, les décors, les effets spéciaux, etc.

Malgré tout ce que les critiques peuvent en dire, After Eart reste pour moi un film sympathique. On n’est clairement pas au niveau de certaines bombes, mais Will Smith et son fils font le travail de belle manière, bien aidés par une technique impeccable. Un film à voir, assurément. L’achat du blu-ray, quant à lui, peut peut-être être économisé.

Le Blu-Ray After Earth est disponible chez BluRay-Mania au prix de 19,99 euros.

Article paru initialement sur ChezJo.net : actu jeux vidéo, cinéma, high-tech.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité