July 16, 2018

Gravity

Le multi-oscarisé Gravity s’est invité chez moi le temps d’une soirée cinéma, maintenant que le Blu-Ray du film est disponible à la vente. Un film que je n’avais encore pas vu – je sais, honte à moi – et que j’étais donc très curieux de voir après tout le bien que j’ai pu entendre. Je baisse les lumières, j’allume le home-cinéma, je pousse le volume et les basses, et c’est parti !

Pour rappel, Gravity nous raconte l’histoire de deux personnages envoyés sur une navette spatiale, Matt Kowalsky (George Clooney) et Ryan Stone (Sandra Bullock). Alors qu’ils effectuent tous les deux une banale sortie dans l’espace, un incident se produit et la navette est entièrement détruite. Kowalsky et Stone se retrouvent donc complètement seuls, perdus dans l’espace, livrés à eux-mêmes. Alors que tout contact radio avec la Terre a été rompu et que leurs réserves d’oxygène s’amenuisent rapidement, ils vont tenter le tout pour le tout afin de revenir sur leur planète.

Clairement, le gros, très gros point fort du film réside dans ses effets spéciaux. Certaines scènes m’ont tout bonnement bluffé, en particulier l’une où une station spatiale est entièrement détruite. L’image est grandiose, magnifiquement servie par un Blu-Ray qui magnifie encore un peu plus le travail des graphistes qui ont bossé sur le film. Gravity a vraiment mérité son Oscar du Meilleur Effet Visuel, c’est indéniable, et rares sont les films à proposer un rendu aussi beau.

Ce qui m’a déçu en revanche, c’est le jeu des acteurs, que j’ai trouvé tout juste correct, ainsi que les personnages en eux-mêmes. Premièrement, le personnage de George Clooney est, à mon sens, très moyen. A mi-chemin entre le mauvais dragueur et le bouffon de service, il n’apporte pas grand-chose au film. Loin de moi l’idée de jeter la pierre sur Clooney qui se contente de suivre les directives qu’on lui a donné, mais vraiment, il y avait mieux à faire. Côté Bullock, c’est là aussi très moyen à mon sens avec un rôle surjoué. Bien sûr, le personnage de Ryan Stone se retrouve dans une situation plus que critique, mais il n’empêche que ses réactions sont assez moyennes. Pour le coup, je ne sais pas trop où placer le curseur entre l’interprétation moyenne et le rôle pas vraiment au point.

Quoi qu’il en soit, et malgré ces défauts, j’ai trouvé Gravity excellent, ce Blu-Ray très bien fichu. La bande-sonore est exceptionnelle, avec ces moments de silence pesant qui nous font ressentir l’immensité de l’espace et du désespoir que doivent ressentir les personnages, avant que le tout ne s’emballe par moments.

Côté bonus, c’est assez sympathique aussi, avec près de 3 heures de vidéos en VOST qui sont vraiment très intéressantes à regarder. Surtout, le court-métrage « Aningaaq » est de la partie, accompagné d’une introduction. De quoi élargir un peu l’univers de Gravity, chose que j’aime beaucoup.

Vous l’aurez compris, Gravity m’a beaucoup plu en Blu-Ray même si j’ai quelques reproches à émettre au niveau des acteurs et de leurs personnages. Il reste néanmoins un excellent investissement à seulement 20,99 euros.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité