December 16, 2018

Bourpif, salade de gifles dans la Mornifle !

Aujourd’hui, nous faisons une petite escale au cœur des vastes terres désolées de la Mornifle et plus exactement dans le donjon de Bourpif. Il se murmure en effet que d’ignobles créatures y ont élu domicile et vu que notre réputation d’aventurier est moquée dans toutes les tavernes du Royaume, il y a peut-être là matière à redorer (au moins quelque peu) notre blason. En quête de renommée, allons donc distribuer quelques affectueuses mandales.

Bourpif est un petit jeu d’ambiance qui prend place au cœur d’un univers Heroic Fantasy décalé. Il se présente sous la forme d’un paquet de cartes et de quelques tuiles Equipement. Chaque joueur va prendre quatre tuiles qui, savamment assemblées, pourront représenter un grimoire, un arc, une hache ou un bouclier. Le principe du jeu est extrêmement simple. Les joueurs vont retourner un nombre de cartes donné et vont donc faire apparaître un monstre. La couleur de celui-ci, associée à la carte Parchemin visible, va vous indiquer l’arme que vous devez fabriquer pour venir à bout de l’opportun. Vous manipulez alors les tuiles qui se trouvent devant vous et le premier qui a reconstitué l’arme adéquate vient rapidement poser la main sur le paquet de cartes (dont il remporte la plus grande partie). A la fin du jeu, celui qui a le plus de cartes, c’est-à-dire de points de renommée, est déclaré vainqueur.

Aussi simple à expliquer qu’à jouer, Bourpif est typiquement le genre de jeu que l’on sort à l’apéro pour mettre un peu d’ambiance autour de la table. Bien entendu, comme tout jeu basé sur l’observation et la rapidité, les adultes partiront avec un petit coup d’avance sur les enfants mais il n’en plaira pas moins aux familles. En outre, en plus d’être fun et rapide, Bourpif est également très joliment illustré. Les monstres y sont aussi laids que drôles et c’est toujours un plus dans ce type de jeu. Dernier point positif, la possibilité d’ajouter des dragons à la pile de monstres afin de corser un peu les parties et d’y ajouter une (petite) tension supplémentaire.

En conclusion, alliant observation, dextérité et rapidité, Bourpif promet autant d’amusement que de mains douloureusement écrasées sur le paquet de cartes, c’est-à-dire beaucoup. Pour son prix modique, il trouvera facilement une place dans la catégorie jeux d’ambiance de votre ludothèque.

Bourpif, un jeu de Florent Wilmart, illustré par Tomek Larek et édité par Paille Éditions.

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : à partir de 7 ans

Durée moyenne d’une partie : 25 minutes

Bourpif

Dans les vastes terres désolées de la Mornifle, l’heure est à la gifle ! Et c’est tant mieux, vos mains vous démangent…
7.5
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité