September 25, 2018

Une Petite Mousse, bières entre amis

14-expedition-juilletAlors que nous vous avons déjà présenté plusieurs façons de recevoir chaque mois une box de vin, nous avons récemment pu découvrir un nouveau service, plus ou moins similaire. Avec Une Petite Mousse, Jonathan, Manuel et Marc tentent de transposer le principe des box à différentes sortes de bières, toutes plus originales les unes que les autres. En effet, là où certains se contentent d’enchaîner les canettes de 1664 ou de Heineken, certains esthètes ne manquent pas de s’essayer à toutes sortes de mousses afin de varier les plaisirs.

Chaque mois, moyennant un abonnement d’une vingtaine d’euros, vous recevrez à votre domicile un colis, bien emballé, dans lequel on retrouve cinq bières qui sortent quelque peu des sentiers battus et que vous pourriez bien ne pas connaître. Un guide de dégustation (ici celui du mois de juillet, que j’ai pu tester) est par ailleurs proposé en ligne afin de découvrir quelques conseils pour savourer tranquillement son breuvage et en tirer tous les atouts. La chose que j’ai particulièrement apprécié, ce sont les petites anecdotes disponibles en fin de description de chaque bouteille. Ça permet clairement de s’approprier la bière, de s’en souvenir et, occasionnellement, de faire le malin devant ses potes en étalant sa culture.

Clairement, l’idée de découvrir de nouveaux horizons, de faire voyager notre esprit, de… Bon OK, je me calme avec les formules pompeuses, mais l’idée en elle-même reste sympa. Dans ce coffret test, il n’y a qu’une seule bière que j’avais déjà goûté et ça a été un plaisir d’en essayer de nouvelles. Concrètement, la vingtaine d’euros – il faut également penser à ajouter les frais de port – peut sembler un peu cher pour certains. Le tout nous revient à un peu plus de 4 euros pour chaque bouteille, certes, mais il faut voir la chose comme un réel moyen de découverte et non un mode de consommation. L’idée est réellement de goûter de nouvelles choses et, ensuite, de se démerder pour se les procurer pour une consommation plus « intensive ». En gardant ce concept en tête, chacun devrait y trouver son bonheur.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité