Burgle Bros, un casse et on se casse…

Avec Burgle Bros, Pixie Games nous entraine dans un cambriolage de haut vol (c’est le cas de le dire) au look délicieusement rétro. A vos masques, la salle des coffres n’attend que vous (et les vigiles aussi d’ailleurs) …

Tout qui aime voler déteste être mis en cage, c’est vrai pour les oiseaux et ça ne l’est pas moins pour les cambrioleurs. Aussi, quand vous avez décidé de vous attaquer aux trois affriolants coffres-forts d’un immeuble ultra-sécurisé, vous avez choisi de vous entourer des meilleurs. C’est ainsi que de l’acrobate à l’escroc en passant par la bricoleuse, l’équipe la plus hétéroclite audacieuse de l’histoire du cambriolage fut constituée. Face à vous, un bâtiment, trois étages, des dizaines d’objets rares à dérober mais aussi autant de possibilités de se faire coincer. Alors, passerez-vous les vingt prochaines années à siroter des cocktails sur une plage idyllique des Samoa ou à ronger les barreaux d’une cellule à l’aide des rares dents qui auront résisté à la brutalité de vos garde-chiourmes ?

Un plan sans accroc mais pas sans escroc

Burgle Bros est donc un jeu coopératif dans lequel les joueurs vont tenter de trouver et d’ouvrir le coffre-fort qui se cache à chacun des trois étages d’un immeuble avant de s’en éclipser en moon-walk par le toit (note : le moon-walk est facultatif). Chaque étage est représenté par 16 tuiles (4×4) face cachée. Parmi celles-ci, un escalier permettant d’accéder à l’étage supérieur, une salle des coffres et une myriade de pièces plus sécurisées les unes que les autres. Votre objectif : évoluer parmi celles-ci afin de débusquer le coffre sans (trop) déclencher d’alarme. De prime abord, ça pourrait sembler simple mais trouver la combinaison du coffre imposera aux hardis voleurs d’explorer plusieurs tuiles tout en évitant de tomber nez-à-nez avec l’imprévisible vigile qui erre au même étage que vous. Gageons que vos talents (chaque personnage en dispose d’un particulier) et vos outils (dont le redoutable donut) ne seront pas de trop pour vous mener à la victoire.

Comme dirait la maman de quelqu’un qu’on connaît, Burgle Bros, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Avec ce système de tuiles à installer pour constituer l’étage, il est tout à fait possible que le coffre-fort se révèle très difficilement accessible et que l’exploration des salles avoisinantes soit aussi périlleuse que nécessaire. De même, il est aussi possible que la salle des coffres jouxte l’escalier et qu’en dérober le contenu soit finalement un jeu d’enfant. Le jeu comporte donc une (large) part d’aléatoire, laquelle est encore rehaussée par les trajets incertains du vigile ou par les événements qui viendront tantôt vous compliquer la tâche et tantôt vous la simplifier. Certes, cela ne manquera pas de frustrer les fanatiques de la planification mais à nos yeux, cela donne au jeu une saveur particulière. Qu’il est doux de sentir un frisson de crainte et d’excitation mêlées courir le long de sa cagoule de voleur alors que l’on se déplace dans une salle sans savoir si une alarme traitresse va s’y déclencher. Qu’il est bon de voir un vigile bifurquer soudainement dans une contre-allée quand on se cache derrière la porte qu’il semblait vouloir ouvrir…

De la chance ? Peut-être, mais avant tout du talent

Cela dit, Burgle Bros n’est évidemment pas qu’un immense jeu de hasard. Toute la subtilité de sa mécanique réside justement dans la capacité d’adaptation des joueurs et dans le travail d’équipe qu’ils seront capables de fournir. La répartition des rôles se révèlera ainsi fondamentale et le sens du sacrifice ne sera pas oublié quand il s’agira de déclencher volontairement une alarme afin de faire dévier de sa trajectoire un vigile un peu trop prêt de découvrir le pot aux roses. Soyez donc sûrs que sous ses dehors hasardeux, Burgle Bros ne se gagnera pas (que) sur un coup de chance et jouera toujours volontiers avec vos nerfs.

En conclusion, et avec comme seul regret une traduction des règles et des cartes parfois un peu perfectible, Burgle Bros se révèle plus subtil, plus drôle et plus varié qu’attendu. Il offre des parties non-dénuées de stratégie et (surtout) d’une belle dose de tension. En outre, et ce n’est jamais négligeable, il jouit d’un design rétro très réussi qui le rend aussi agréable à installer qu’à jouer.

Burgle Bros, un jeu de Tim Fowers, illustré par Ryan Goldsberry et édité en français par Pixie Games.

Nombre de joueurs : 1 à 4

Âge : dès 12 ans

Durée moyenne d’une partie : 60 à 90 minutes

Acheter Burgle Bros : 35,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.