Du meurtre, de la science-fiction et du thriller dans nos coups de cœur. Assurément, on a fait dans l’adrénaline ce mois-ci.

Matt – Le Chant du Loup

On dit souvent que le cinéma français n’a que des comédies bas de gamme à proposer, qu’il manque de fond, de véritables propositions. Et puis, de temps en temps, sort un film qui remet complètement en question ce préjugé. C’est le cas du Chant du Loup, petite pépite française, film coup de poing en pleine tronche qui n’a rien envier à ce qui se fait de mieux de l’autre côté de l’Atlantique.

Le Chant du Loup, premier film d’Antonin Baudry pour un premier choc, est un thriller qui se déroule quasi à huit-clos. Il raconte l’histoire d’un  jeune homme qui a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or. Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Si le synopsis est d’emblée déjà alléchant, le film répond à toutes les attentes avec un suspense qui va crescendo, sans jamais verser dans les effets pyrotechniques. Un scénario hyperréaliste à la fois complexe mais toujours compréhensible et cohérent, qui touche toujours le mille sans jamais oublier de creuser la psychologie de ses personnages. Un casting costaud réunissant Omar Sy (à contre-emploi), Mathieu Kassovitz, Reda kateb et François Civil (qui livre une prestation d’une justesse rare). A cela s’ajoute une mise en scène dynamique, haletante, menée d’une main de fer. Tous les ingrédients pour un superbe film de genre sous haute tension, empli d’adrénaline. On en ressort lessivé, complètement abasourdi, avec cette impression d’avoir pris une vraie claque de cinéma. De quoi redorer le blason du cinéma français. A voir de toute urgence !

Jonathan – How to Get Away with Murder

Je profite de l’arrivée prochaine sur Netflix de la sixième saison de How to Get Away with Murder pour reprendre depuis le début cette magnifique série que j’avais arrêté en cours de route à l’époque, après une deuxième saison haletante.

On y suit les aventures d’Annalise Keating, une avocate et professeur de droit qui prend sous son aile un groupe de cinq étudiants. Entourés des deux assistants de Keating, ils vont être pris, dans la première saison, dans une intrigue captivante.

Si le scénario parvient à nous tenir en haleine de manière aussi intense, c’est grâce à la réalisation originale qui nous est proposé. Ainsi, la série s’ouvre sur une scène forte : le groupe d’étudiants est dans la forêt en train de chercher à se débarrasser d’un corps. Comment en sont-ils arrivés là, qui est enroulé dans ce tapis, vont-il s’en sortir ? Autant de questions qui vont trouver progressivement leur réponse grâce à une narration qui va, à chaque épisode, nous faire remonter légèrement dans le temps pour nous expliquer comment les choses en sont arrivées là.

La série est servie par un casting de qualité. Viola Davis, qui joue Annalise, bien sûr, porte la série, mais est magnifiquement entourée. Les personnages « secondaires » comme Franck (interprété par Charlie Weber) sont très denses, apportent une profondeur au tout.

Bref, c’est difficile de parler de la série sans en dévoiler son intrigue. Aussi, je ne saurais que vous inviter à foncer sur le premier épisode, disponible sur Netflix.

Mamaze – The Expanse

Les 4 saisons sont sur Prime Video

Amoureux de science-fiction, si vous n’avez pas déjà visionné The Expanse, qu’attendez-vous ?

The Expanse est une série américaine, diffusée à l’origine par Syfy de 2015 à 2019 puis par Prime Video à partir de 2019. L’intrigue se déroule environ 200 ans dans le futur ; les humains ont investi toute la galaxy et c’est d’ailleurs dans l’espace que se déroule une grande partie, sinon la majorité des scènes. Nous suivons d’une part James Holden et son équipage – qui se retrouvent embarqués malgré eux dans une aventure complexe, et le détective Miller d’autre part – dont la mission est de retrouver la trace d’une jeune femme qui a disparu.

Ainsi, la série mélange plusieurs genres : si l’enquête de Miller s’apparente à un drame policier, les découvertes de James Holden virent très vite de l’exploration au thriller ; le tout sur fond d’imbroglio politique aussi complexe qu’inextricable. Mais surtout, contrairement à ce qu’on peut parfois reprocher à certaines séries du genre, The Expanse met un point d’honneur à ne pas oublier le “science” dans science-fiction. En effet, c’est l’une des séries les plus réalistes sur ce point. Par exemple, le fait qu’il est impossible de communiquer de manière instantanée dans l’espace, la difficulté de manœuvrer un vaisseau, ou encore les effets du voyage dans l’espace sur le corps humain, sont des sujets abordés et créent même parfois des situations dramatiques.

Attention cependant aux âmes sensibles : The Expanse est une série sinistre et inquiétante. En tant que spectateur, nous serons amenés à craindre l’espace qui est un milieu hostile, la course folle et hors de contrôle aux découvertes scientifiques, mais également l’Homme qui, peu importe l’époque, et peu importe l’avancée technique et technologique, recèlera toujours une part sombre au fond de lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.