July 18, 2018

Civilization : Beyond Earth – Rising Tide

Presque un an après la sortie de Civilization : Beyond Earth (pour lequel vous pouvez découvrir notre test complet juste ici), la licence est de retour avec une première extension qui devrait combler ceux qui passent des nuits blanches à coloniser cette nouvelle planète qui s’offre à l’humanité. Son petit nom ? Rising Tideque l’on traduit littéralement par « marées montantes ». C’est donc très logiquement que la mer va prendre une place centrale de ce contenu additionnel, puisque la grande majorité des ajouts sont liés à l’univers marin.

Dans Rising Tide, il est désormais possible de construire des villes directement sur les océans présents sur la carte. Leur développement diffère des villes classiques ; par exemple, leur culture n’étend pas leurs frontières, et il faudra pour agrandir votre territoire dépenser de l’énergie. Ces cités marines ont également l’avantage de pouvoir se déplacer sur les flots, afin de se diriger vers des endroits plus riches en ressources par exemple. Très concrètement, cela est assez sympathique mais ne change pas fondamentalement la donne et est même un peu léger en termes de nouveautés  côté gestion. De nouvelles unités maritimes font également leur apparition, comme des sous-marins notamment, mais là encore rien qui ne vienne chambouler le gameplay.

C’est davantage du côté de la diplomatie qu’il faut aller chercher les ajouts  intéressants. Déjà, quatre nouvelles factions sont de la partie : Al Falah (arabes), the North Sea Alliance (scandinaves et britanniques), INTEGR (germaniques) et Chungsu (coréens). Les relations entre les différents protagonistes ont été retravaillées et marquent l’arrivée des points de diplomatie, une ressource spéciale. De plus, il est désormais possible de connaître la perception qu’ont les autres faction de vous, afin d’ajuster votre façon de jouer et votre diplomatie en fonction de vos points forts et faibles. Enfin, l’arbre des technologies a également subit quelques petites modifications afin de permettre d’être « touche-à-tout ».

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité