August 14, 2018

Coludik, la plateforme ludique collaborative

Tous ceux qui apprécient les jeux de société (ou pire, qui ont contracté le virus ludico-compulsif) le savent, c’est une passion qui peut vite devenir débordante…surtout pour le portefeuille ! Alors qu’il n’y a jamais eu autant d’engouement pour le monde des jeux de société et que de nouvelles pépites arrivent presque toutes les semaines sur les étals des magasins spécialisés, les joueurs se retrouvent souvent confrontés à des choix cornéliens sur les acquisitions qui viendront garnir leur table de jeu et leur ludothèque.

Parmi ceux-là, il y a eu Nicolas Cadilhac. Comme beaucoup d’autres joueurs, ce français installé à Montréal a un jour dû faire le constat que son budget n’allait pas lui permettre d’assouvir sa curiosité ludique en s’achetant les différents jeux qu’il convoitait (et ils étaient nombreux). De fil en aiguille, notre joueur s’est mis à penser à tous les jeux qu’il s’était déjà offert et qui dormaient paisiblement sur son étagère puis à tous ceux qui dormaient sur les étagères d’autres passionnés. La graine était plantée et Coludik venait de germer dans l’esprit de son créateur.

Ok, c’est bien beau mais qu’est-ce que Coludik exactement ?

Coludik porte parfaitement son nom de plateforme ludique collaborative. Avant tout, il s’agit d’une plateforme sur laquelle les différents joueurs vont pouvoir se retrouver et communiquer. Avec un compte Coludik, vous allez découvrir les joueurs qui se cachent près de chez vous et les différents jeux qu’ils proposent de cofinancer. Attention, à ce stade, une précision s’impose. Il s’agit bien de cofinancement et non d’achat groupé. Le but ici n’est pas d’acheter plusieurs boîtes de jeu afin d’en faire diminuer le coût (ou à tout le moins les frais de livraison) mais bien d’acheter une seule et même boîte que les différents participants se partageront. Prenons un exemple : vous rêvez d’acheter un jeu X mais il est particulièrement cher (il faut dire qu’il est génial et qu’il regorge de figurines). Au lieu de vous condamner à manger des pâtes crues pendant les six semaines qui s’annoncent, vous décidez de proposer un cofinancement à la communauté Coludik. Quelques jours plus tard, quatre Coludeurs vous ont rejoint sur le projet et le prix à payer par personne a donc été divisé par cinq ! Bien sûr, vous n’aurez qu’une boîte qu’il faudra vous partager mais ne nous mentons pas, aucun joueur ne passe toutes ses soirées à jouer au même jeu et la plupart de nos boîtes prennent plus la poussière que l’air du salon.

Acheter des jeux avec des gens qui habitent à proximité mais qu’on ne connaît pas ? Je lis d’ici le scepticisme dans vos yeux. Et pourtant, il n’a à notre avis pas lieu d’être. Premièrement, nous parlons d’une plateforme qui regroupe des personnes partageant une même passion et il y a donc fort à parier que chacun sera aussi soigneux que vous vis-à-vis du jeu tant convoité. Ensuite, Coludik intègre un système de suivi de la boîte. Vous saurez en permanence où elle se trouve et vous aurez la possibilité de la réserver via un onglet spécialement dédié au sein de la plateforme. Enfin, il n’est pas exclu de voir Coludik comme un nouveau moyen efficace de rencontrer des joueurs à proximité de chez soi. Au lieu de simplement se passer la boîte sur un coin de trottoir, n’y-a-t-il aucune chance pour que les différents coludeurs ayant participé à un cofinancement finissent par se retrouver autour d’une même table chez l’un d’eux ? Pour nous, ça ne fait aucun doute.

A l’heure actuelle, Coludik est encore pour quelques jours en phase de test et il sera officiellement lancé le lundi 23 avril prochain. D’ici là, les préinscriptions restent ouvertes et le fondateur de Coludik nous a promis que cette dernière semaine serait émaillée d’annonces importantes.

Pour s’inscrire sur Coludik et donc profiter du système de cofinancement qu’il propose, il en coûtera 30 €. De prime abord, ça peut sembler un peu élevé mais quand on calcule les différentes économies que la plateforme est susceptible de nous faire réaliser, on relativise. Un seul cofinancement (voire deux) pourrait en effet suffire à couvrir l’investissement. Rien de bien ruineux donc, au contraire ! De plus, et ça a toute son importance, les différentes annonces que nous évoquions pourraient bien contenir quelques avantages et autres promotions. Aucune chance donc de devoir débourser 30 € pour celui qui y sera attentif. A bon entendeur…

Personnellement, nous avons été séduits et notre compte est déjà en ligne (sans compter que la liste des jeux que nous souhaitons cofinancer ne finit plus de s’allonger). Alors, on se retrouve là-bas ?

S’inscrire sur Coludik

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité