July 16, 2018

[COMICS] The Walking Dead, édition Prestige volume 3 par Delcourt

Après notre première review des tomes Prestige 1 et 2, nous revenons avec une petite critique du volume 3 des comics The Walking Dead, grand classique du genre horrifique/zombie. Nous parlerons, bien entendu, du scénario – promis, on essaie de pas trop spoiler – mais aussi de la qualité de l’édition made in Delcourt. Scoop : c’est toujours aussi bien, que ce soit pour la qualité de l’objet ou bien pour l’intérêt que l’histoire provoque en nous. Notre avis.

 

Le Gouverneur arrive !

Pour tout profane comme moi qui n’a suivi la franchise que via la série télé à la base, il y a des moments clés de l’intrigue que l’on attend plus que d’autres quand on commence à lire les comics. L’arc qui met en avant le Gouverneur comme le principal antagoniste de Rick et son groupe était un moment que j’attendais énormément et je n’ai pas été déçu par les débuts du chef de Woodbury.

Le Gouverneur était déjà passablement siphonné dans la série mais j’avoue que le personnage original dans le comics est encore plus barré – et surtout dérangeant – que son pendant télévisuel. Dès qu’il apparaît, on sent qu’il va devenir un problème s’il venait à découvrir où se trouve le groupe de Rick et la fin de ce tome 3 donne un aperçu de cette problématique pour les survivants de la prison. A noter que la version comics du personnage ressemble pour l’instant plus à un chef de gang qu’à un dirigeant de groupe, un sentiment que l’on n’avait pas forcément avec la version TV.

Nous avions quitté le groupe de l’ancien sheriff-adjoint alors qu’ils trouvaient la prison et envisageaient de s’y installer, ce troisième volume raconte leur installation et la mission à l’extérieur qui va les conduire à rencontrer le groupe de Woodbury et le fameux Gouverneur. L’importance des relations entre les différents personnages et les choix moraux tiennent encore ici une grande place même si l’on commence à percevoir que le modèle de société moderne qui est le nôtre semble définitivement compromis.

 

Delcourt fait encore un travail très sérieux

C’eut été dommage si ça n’avait pas été le cas, surtout venant d’une histoire déjà publiée sous une autre forme il y a plusieurs années, mais cette édition française du volume 3 Prestige de The Walking Dead ne souffre d’aucun problème de finition. Pas de coquilles, de fautes ou de problème de fabrication quelconque qui pourrait remettre en cause mon attrait pour ce volume. La collection Prestige est entre de bonnes mains et cela promet un joli rendu dans les bibliothèques une fois que la série sera terminée – même si c’est pas demain la veille.

Les visuels choisis en couverture et le contenu sont identiques aux éditions américaines. Pas de risques de ce côté-là mais le résultat de l’original étant déjà très beau, il n’y avait aucune raison d’en changer. Nous retrouvons donc une couverture en noir et blanc avec un personnage mis en avant via une couleur. Ici, après Rick en rouge et Michonne en bleu, c’est le Gouverneur en vert qui orne ce volume 3. De beaux visuels qui gardent une jolie continuité entre eux.

 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité