September 20, 2018

Comment les drones vont changer nos vies, chez JHD Editions

Comment les drônes vont changer nos vies est un second livre de la collection 1001 Réponses de JHD Editions, après L’intelligence artificielle va-t-elle nous tuer ? qui ne nous a pas laissé un souvenir impérissable, au contraire. Malheureusement, ce n’est pas beaucoup mieux cette fois-ci.

L’ouvrage a été co-écrit par Dimitri Batsis et Olivier Gualdoni, tous deux membres de la société Drone Volt, spécialisés dans la création et la commercialisation de drônes à usage professionnel. Dès le départ, on remarque que ce point a son importance, car on se rend très rapidement compte que ce petit feuillet d’une grosse cinquantaine de pages fait davantage office de catalogue pour leur entreprise, agrémenté d’informations et anecdotes plus générales sur les drônes au sens large.

Derrière quelques exemples d’utilité du drône dans la vie actuelle et dans un avenir plus ou moins proche, on trouve peu d’intérêt à Comment les drônes vont changer nos vies. Les informations sont extrêmement limitées, le style d’écriture plus que moyen, et la maison d’édition se paie même le luxe de ne pas avoir corrigé certaines fautes d’orthographe et de syntaxe.

Pour un nouvel arrivant dans un univers bien bouché, on aurait pu imaginer un meilleur travail. Constat similaire concernant la mise en page du bouquin, que l’on qualifera simplement d’amateure pour ne pas être trop crus.

En définitive, pas grand-chose à conserver pour ce Comment les drônes vont changer nos vies. Nul doute que certains magazines spécialisés vous en apprendront bien plus. A éviter.

Un livre à éviter

En définitive, pas grand-chose à conserver pour ce Comment les drônes vont changer nos vies. Nul doute que certains magazines spécialisés vous en apprendront bien plus. A éviter.
1.5
Mauvais
Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité