November 20, 2018

Comment perdre la Troisième Guerre Mondiale, de Antony Puiraveaud

Bien loin des images stéréotypées de beaux soldats, prêts à mourir pour leur nation, Antony Puiraveaud nous livre un roman aussi cynique que surprenant à propos des derniers appelés sous le drapeau pour effectuer leur service militaire.

Faisant parti des derniers appelés pour effectuer son service militaire (celui-ci ayant pris fin depuis une loi de Jacques Chirac en 1996, même si les appelés devaient faire leurs 10 mois jusque 2003), Jeremy part sous les drapeaux. Entre l’inaction et le désir d’en faire le moins possible, Jeremy se doit de cacher son homosexualité à ses camarades. Mais jouer un rôle s’avère être parfois bien compliqué …

Ecrit sou9782342033533_rs la forme d’un journal (Jeremy écrit ses journées, son quotidien), c’est vraiment le style qui m’a le plus plu. Très cynique, très ironique, l’humour est le maître-mot de ce petit roman plaisant à lire. Entre le comportement réfractaire mais pacifiste des appelés et leurs moments de franche camaraderie (qui consistent surtout à parler de cul et à organiser des soirées ou apéros pour se bourrer la gueule), les pages s’enchaînent tambour battant sur ce rythme effréné.

C’est vrai que résumer ce livre peut sembler, en apparences, facile : cul, fainéantise, cul, alcool, cul, alcool, cul et quelques exercices pour être formé. Mais ce ne sont pas les apparences qui sont intéressantes dans ce roman, mais plutôt les thèmes sous-jacents qui sont analysés. Tout d’abord, ce sujet tabou (encore trop de nos jours) qu’est l’homosexualité, et encore plus dans l’armée. Parce que oui, notre petit Jeremy est homosexuel et a peur de l’assumer, d’être le souffre douleur à cause de son orientation sexuelle. Bien qu’étant situé 15 années plus tôt temporellement parlant, on peut voir que les choses n’ont pas forcément changées aujourd’hui.

Autre thème abordé, la camaraderie et l’esprit d’entraide affiché par les jeunes appelés. Leur point commun, à savoir l’obligation d’effectuer ce long service, leur sert de point d’orgue pour se rapprocher. C’est ainsi que commence 10 mois de débauche, de soirées et surtout de journées perdues à ne rien faire. La question que l’on se pose est de savoir si Jeremy va assumer ou non son homosexualité publiquement, et quelles seront les réactions … On est parfois étonnés par les réactions de nos proches !

Acheter le livre en ligne : 18,95 €

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité