November 12, 2018

Composer ses images pour le cinéma

Édité chez Eyrolles, Composer ses images pour le cinéma : structure visuelle de l’image animée est un livre très complet qui propose de nous apprendre à construire une image et de se former à la grammaire de l’image. Comme l’éditeur nous l’explique dans son communiqué de presse, le livre s’adresse surtout aux étudiants en cinéma et aux professionnels de l’audiovisuel. Pour les autres ce ne sera qu’un gros charabia de termes compliqués, quoique.

Écrit par Bruce Block, un enseignant en cinéma à l’Université de Californie, ce livre de 240 pages est un best-seller aux Etats-Unis. Et on peut le comprendre facilement tellement il est intéressant pour toutes personnes voulant se former à la réalisation d’images pour le cinéma. Car oui réaliser un film ce n’est pas que poser une caméra et attendre que les acteurs jouent leur texte. Non, non, pour faire un film il faut avoir pensé en amont à la structure de l’image, où placer tel acteur, quel angle de prise de vue, quel éclairage, etc. C’est à leur mise en scène que l’on reconnait les grands réalisateurs. Et ce livre permet, non pas de nous faire devenir Martin Scorsese en une nuit, mais au moins de nous apprendre à construire une belle image cinégénique, et ça c’est déjà pas mal.

Composer ses images pour le cinéma est découpé en plusieurs chapitres avec différents thèmes comme l’espace d’une image, les lignes et les formes, ou encore la couleur. Bref on fait vraiment le tour du sujet. Et même si le livre ne semble s’adresser qu’à des professionnels, les amateurs pourront quand même s’y retrouver. En effet, l’auteur réussit à être clair et synthétique dans ses propos, ce qui fait que tout est vraiment très bien expliqué. Il ajoute en plus des exemples d’images de films pour qu’on comprenne bien ce qu’il veut nous montrer. C’est vraiment efficace.

Ce livre est donc à conseiller en priorité aux étudiants et aux professionnels du cinéma, mais il pourra aussi intéresser quelques amateurs qui voudront comprendre pourquoi tel film est une purge sans nom, ou pourquoi tel plan séquence dans une série est magnifique. Personnellement je conseille aussi ce livre à Michael Bay, le très mauvais réalisateur de la saga Transformers, ça ne lui fera pas de mal de se replonger là dedans.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité