May 23, 2018

Daylimiter, interview des développeurs

Vous êtes accro aux nouvelles technologies ? Vous êtes toujours en quête de nouvelles applications ? Vous ne pouvez pas vous passer ni de Facebook ni de Snapchat plus d’une journée ? Alors cette nouvelle application que l’on a découverte va vous plaire puisque celle-ci réunit parfaitement ces 2 applications en 1. Avec en prime, une possibilité de LOLER. Explication.

Daylimiter. Oui, oui, c’est le nom de cette fameuse application. Pour en savoir plus à propos de Daylimiter, nous avons décidé d’aller à Lyon, à la rencontre de ces 4 jeunes créateurs ; Nathanyel, Dov, Gabriel et Aaron dont la moyenne d’âge est de 22 ans. Impressionnant !

Conso-Mag : Bonjour les garçons. Merci beaucoup d’accorder une interview à Conso-Mag. Comment allez-vous ?

 Merci à vous ! On va très bien, merci.

 Conso-Mag : Vous êtes tous les 4, de jeunes créateurs de l’application Daylimiter, pouvez-vous nous présenter votre application ?

Oui bien sûr. Daylimiter est une application où il est possible de partager ses folies, ses photos, vidéos et statuts avec vos amis pour une durée de temps limité selon vos envies ! On ne se soucie plus, ou presque de ce que vous postez ou envoyez, puisque tout fini par disparaître une fois le compteur à 0. Un peu comme le film Mission Impossible lorsque vous lisez un message et qu’il s’auto détruit juste après… Seulement ici, le compteur peut être réglé allant de 10 minutes à 24 heures !
Aussi, on a intégré une messagerie instantanée où chaque message à une durée de vie de 60 secondes à partir du moment où on l’a ouvert. Il faut donc être au taquet !

daylimiter-2 daylimiter-3

Conso-Mag : C’est-à-dire qu’avec cette application, le temps peut vite devenir très long mais aussi il peut manquer!

Exactement, le temps devient alors votre pire ennemi ou votre meilleur allié, à vous de voir si vous souhaitez jouer avec le feu !

Conso-Mag : D’où vous ai venue l’idée de ce projet ?

Ça a démarré le 14 novembre 2013 exactement, le matin où nous avons appris que Snapchat a refuser une offre de 3 milliards de dollars de Facebook. On se demandait comment un jeune de 23 ans pouvait refuser autant d’argent ! On s’est réuni tous les 4 dans un café à 10h du matin et on a commencé à brainstormer (réunir des idées) sur une application et … 9 mois plus tard Daylimiter est né.

Conso-Mag : Dans quel cadre ou quelle structure avez-vous pu mener ce projet ?

On a démarré ça dans le cadre le plus soft qui puisse exister ! On allait dans des cafés ou au Starbucks, et le soir on se garait sur une voie de bus près de chez nous avec nos ordinateurs, des cahiers et des stylos et de la bonne musique ! On a démarré cette aventure vraiment à l’ancienne faute de moyens et ça nous a plutôt bien réussis pour le moment !

daylimiter-5 daylimiter-4

Conso-Mag : Il faut à peu près combien de temps pour produire une application ? Y a-t-il différentes phases ? Comment ça se passe exactement ?

Tout dépend vraiment de l’application que tu souhaites réaliser, ça peut prendre 1 an comme quelque mois. Il y a différentes étapes, la conception, le design, l’implémentation des fonctions une à une afin de les tester, valider leurs utilités et enfin le test de l’application qui est certainement la partie la plus importante et la plus longue. Après, en dehors de toute cette partie technique, il faut avoir un état d’esprit qui va avec. Selon moi (Nathanyel), c’est sûrement l’essentiel. Un ami m’a dit un jour : avoir une start-up c’est comme être sur une barque et partir faire le tour du monde, tu auras des jours calmes et paisibles et d’autre fois des tempêtes à affronter. C’est exactement notre quotidien !

Conso-Mag : En tout cas, merci de nous avoir accordé de votre temps.

Merci à vous aussi !

Vous pouvez retrouver l’application Daylimiter qui est gratuite, disponible en téléchargement sur iOS et Android. Et telle est la devise de Daylimiter : ne soyez pas trop en avance, ni trop en retard. Soyez juste au rendez-vous !

Petite précision : A l’inverse de Snapchat, l’application Daylimiter ne conserve aucunes données sur leurs serveurs. Un petit plus toujours agréable à entendre (surtout lorsqu’il s’agit de nos dossiers !)

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité