November 17, 2018

Dead Island Definitive Collection, il est beau mon zombie

lLes zombies ont plus que jamais la cote auprès des joueurs de jeux vidéo, qui ne se lassent pas d’une mode lancée il y a plusieurs années de cela. Afin d’assouvir leur soif de chair en décomposition, les développeurs de chez Techland ont décidé de proposer une réédition de leurs titres parus sur la précédente génération de consoles. Avec Dead Island Definitive Collection, ce sont deux jeux complets auxquels vous avez droit, accompagnés d’un troisième titre original en guise de bonus. La recette fonctionne-t-elle toujours aussi bien des années plus tard ? 

Retour en enfer

Cinq ans. Les remasters se suivent, mais ne se ressemblent pas tous. Il aura ainsi fallu attendre cinq années pour que Dead Island, paru en 2011 sur Xbox 360 et PS3, ait droit à une version reliftée pour consoles de nouvelle génération. Le titre est accompagné ici par Dead Island : Riptide, qui a vu le jour pour sa part en 2013 et qui prend place directement après les événements du premier opus. Enfin, les développeurs se sont accordés un petit trip vintage avec Dead Island Retro Revenge, un beat’em all à scrolling horizontal dans le plus pur style des classiques de notre enfance.

Les jeux étant totalement les mêmes qu’à l’époque de leur sortie originale, nous n’allons pas vous en refaire un test complet, et vous invitons à lire notre article sur Dead Island Riptide paru en 2013. Concentrons-nous plutôt sur les « nouveautés » de cette Definitive Edition.

Même si on pouvait s’y attendre, on est quelque peu déçu de voir que le moteur physique du jeu n’a absolument pas bougé depuis le temps. Les ballons de plage qu’on peut croiser entre deux transats semblent toujours peser une tonne et sont impossibles à faire bouger, même en frappant dedans de toutes nos forces. Cinq ans plus tard, ce genre de petits détails fait un peu plus tâche que par le passé, c’est dommage.

Une excellente compil’… sur Xbox One !

A côté de ça, les développeurs de Techland ont fourni un très beau boulot pour remettre les graphismes au niveau, comme vous pouvez le constater grâce à la vidéo disponible ci-dessus. Les textures ont été affinées, les modèles des personnages peaufinés pour être beaucoup plus détaillés et réalistes. Constat identique pour les décors qui ont eux aussi eu droit à leur petit lifting. D’un point de vue global, le rendu est très beau, et on prend un pied monstrueux à se balader dans les environnements dignes de véritables cartes postales. On aime toujours autant le décalage entre le cadre paradisiaque et les tonnes de cadavres ambulants qui s’y trouvent, ne demandant qu’à se faire fracasser le crâne à coups de batte de baseball.

Du côté de Dead Island Retro Revenge, on est dans du style 16bits vraiment très sympa. Trois chapitres de huit niveaux chacun pour pas mal de bonheur pour les fans de retro. On est sur quelque chose de très répétitif, qui demande un gros apprentissage en « par coeur » pour battre les meilleurs scores, mais qui va assurément occuper le monde pendant un bon moment !

Si vous êtes un fan de la série, nul doute que Dead Island Definitive Collection va vous séduire. Attention toutefois, car nous avons découvert qu’il était beaucoup plus intéressant de la prendre sur Xbox One que sur PlayStation 4. En effet, la version destinée à la console de Microsoft a le mérite de proposer les trois jeux directement sur le disque. Sur PS4 en revanche, seul le premier Dead Island est compris sur le disque, tandis que les deux autres titres sont à télécharger via un code PS Store. Ce qui est assez énervant si, comme beaucoup de joueurs, vous comptez sur les rayons de l’occasion pour faire tourner votre stock de jeux vidéo. Les codes ne peuvent être utilisés qu’une seule fois, et vous pourrez donc oublier l’aspect Collection…

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité