July 21, 2018

Dead or Alive 5 : Last Round, le test

L’arrivée des consoles de nouvelle génération que sont la PS4 et la Xbox One nous ont amené bon nombre de portages de titres déjà parus, reliftés et lissés pour des versions optimisées aux petits oignons. Si la pratique a quelque peu diminué, Tecmo Koei nous refait malgré tout le coup aujourd’hui avec l’arrivée de Dead or Alive 5 : Last Round sur les deux supports. Après vous avoir proposé les tests des versions Classique et Ultimate au moment de leurs sorties respectives, je vais m’attarder uniquement sur les nouveautés de cet opus. Et elles sont peu nombreuses, à vrai dire…

On prend les mêmes…

En effet, la quasi intégralité des nouveautés du jeu se situent sur le plan technique et esthétique. Les développeurs ont en effet pris le soin de soigner cet aspect du mieux qu’ils ont pu en nous propose enfin des graphismes en 1080p. La fluidité, pierre angulaire de la série, est elle aussi au top avec une cadence de soixante images par seconde. Le rendu est parfait et on évite totalement les quelques ralentissements que l’on pouvait rencontrer occasionnellement par le passé. A ce petit jeu, les développeurs ont accompli un excellent boulot et on ne peut que les féliciter. Ils ont également retouché légèrement l’aspect de la peau des personnages, là aussi point essentiel de la série quand on connaît la tendance des gonzesses du titre à se retrouver peu vêtues. Le rendu est donc quelque peu meilleur, même si cela ne change pas radicalement la donne.

Côté contenu, les joueurs seront heureux de retrouver pas moins de 32 personnages, avec un total de 400 costumes différents ! De quoi proposer aux plus patients un véritable challenge pour en débloquer l’intégralité. Au niveau des modes de jeu, pas de nouveautés mais on retrouve l’intégralité de ce qui était présent sur l’édition Ultimate fin 2013.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité