May 23, 2018

Des idées de lecture pour les vacances

Je reviens tout juste de vacances, et je me suis dit que je pourrais vous faire profiter de mes expériences en terme de lecture. Et oui, comme beaucoup d’entre vous, j’aime lire. Et surtout à la plage. Magazines ou livres, pas spécialement de préférence. Et le cru de cette année est vraiment bon.

MAGAZINES :

sofoothors-serie-monde-rebelleschallenges

Générations rebelles, de Camus aux Pussys Riots – Le Monde, hors-série du mois de juillet : Le coup de coeur de l’été, il est là. Je vous le met tout de suite en début d’article. Pas de mauvais suspens. Dans ce numéro hors-série, Le Monde nous parle des rebelles. Ces hommes et ces femmes à la recherche de justice, de vérité et de liberté. Deux articles ont plus particulièrement retenu mon attention : l’entretien de Michel Onfray (oui ça peut arriver) et les portraits de Julien Assange, Edward Snowden et Bradley-Chelsea Manning pour l’article Très chères libertés. Mais c’est vraiment l’ensemble du numéro qui est intéressant. On peut citer quelques articles : La blogueuse de La Havane, L’homosexualité en Afrique du Sud, Comment les rebelles néolibéraux ont converti le monde, Au royaume des rebellocrates.

Challenges : Magazine d’actualité économique et politique hebdomadaire, on tombe souvent sur des sujets originaux et intéressants. Le dernier numéro assure de ce côté là. Un dossier sur les fortunes de France, et notamment un classement des 500 premières. Mais aussi des articles sur les riches du monde entier. Certaines de leurs plus grandes folies. Leur attrait pour l’Afrique. Quelques sujets différents ont réussi à se glisser dans les pages de ce numéro consacré aux plus grandes fortunes, notamment concernant les médias. Les projets de mutation du Monde sont ainsi décryptés.

So foot : Pour les amateurs de sport et plus particulièrement de foot. Au programme du numéro d’août 2014, retour sur le Mundial. Portraits de Didier Deschamps, Toni Kroos ou Arjen Robben. Reportages sur les fans argentins qui ont mis l’ambiance durant le mondial, sur le bidonville qui entoure désormais la Maracana ou sur l’équipe du Costa-Rica. Mais le magazine aborde également les sujets les plus graves et les plus importants, à savoir les petites vies de nos amis Christian Jeanpierre et Jean-Michel Larqué.

LIVRES :

la femme qui décida lemprise marc dugain itineraire_cow_boy_francais

La femme qui décida de passer une année au lit – Sue townsend – 10/18 : Depuis dix-sept ans, Eva voit sa vie lui échapper dans son quotidien effréné de mère et de ménagère. Jusqu’au jour ou elle se met au lit… et décide d’y rester ! Mais la rumeur se répand et bientôt une foule d’admirateurs se presse à son chevet. Burn-out ou grève féministe, Eva trouvera-t-elle, dans ce geste inouï, un sens à sa vie ? La papesse de la comédie satirique britishépingle les absurdités de la vie moderne dans une fable, aussi sombre que follement drôle.

Itinéraire d’un cow-boy français – Jacques Portes – Vendemiaire : Raymond Auzias-Turenne offre un exemple d’homme de l’Ouest tout à fait surprenant. Dans les années 1880, bien peu de Français émigraient aux États-Unis, au plus 4 000 par an, et encore moins choisissaient la rude vie de cow-boy; de surcroît, royaliste légitimiste et catholique, il n’était nullement fasciné par une société américaine protestante et matérialiste. On le retrouve ensuite à Montréal, où il fonde une famille, puis dans le Yukon au moment de la ruée vers l’or, banquier. Il fi nit sa vie à Seattle, en homme d’a aires prospère. Autant d’étapes exceptionnelles dans le parcours d’un émigrant. Grâce aux archives, notamment familiales, Jacques Portes entreprend ici de faire le portrait d’un homme, dans toute sa complexité, porteur et artisan de son propre rêve américain.

L’emprise – Marc Dugain – Gallimard : Un favori à l’élection présidentielle, le président d’un groupe militaro-industriel, un directeur du renseignement intérieur, un syndicaliste disparu après le meurtre de sa famille, une photographe chinoise en vogue… Qu’est-ce qui peut les relier? Lorraine, agent des services secrets, est chargée de faire le lien. De Paris, en passant par la Bretagne et l’Irlande, pourra-t-elle y parvenir? Rien n’est moins certain. Neuf ans après La malédiction d’Edgar, Marc Dugain nous offre une plongée romanesque sans concession au cœur du système français où se mêlent politiques, industriels et espions.

Ajoutez à tout cela les journaux le matin. Que ce soit Le Monde ou Le Fig, que ce soit l’Equipe, ou que ce soit la presse locale pour les plus curieux. Et vous aurez lu pour le restant de l’année.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité