Disko, de Mo Malo

Disko, un roman, une rencontre inattendue entre un décor de glace, au Groenland, des personnages glaciologues bien réels et un imaginaire.

L’Inspecteur danois, Qaanaaq Adriensen, grand criminologue de la Capitale Danoise, Apputiku Kalakeq, Inuit, son adjoint, se retrouvent à jouer à la roulette groenlandaise accompagnés de leurs collègues du poste de Police de Nuuk, Capitale du Groenland.

Cela fait sept mois que Qaanaaq officie sur la grande île blanche comme chef de la police locale. Une ambiance familiale règne au poste de police. Ils trompent leurs ennuis à une variante de la roulette russe, jusqu’au jour où un corps est retrouvé figé dans la glace d’un Iceberg, planté au beau milieu de la baie touristique.

Seuls son visage et le haut de son torse sont visibles. Accident, suicide, meurtre…?

A la veille de la plus importante réunion internationale sur le dérèglement climatique depuis l’Accord de Paris, est-ce un hasard de retrouver ce scientifique américain piégé vivant dans le bloc de glace.

Qui avait pu concevoir une haine assez puissante contre lui, ou contre ce qu’il représentait pour vouloir lui infliger une fin aussi cruelle ?

Écrasés par l’angoisse et l’ampleur de la tâche à éclaircir les motifs de ce crime, Qaanaaq et son équipe sont rattrapés par la découverte d’un deuxième corps, celui d’une de leurs collègues, s’avérant être la sœur de Apputiku. Ironie de la vie, ironie de la mort, tel un boomerang, l’heure de vérité venait peut-être de sonner, les meurtriers jouaient avec lui, Qaanaaq Adriensen.

Il lui semblait être l’architecte d’un château de cartes. La moindre décision malheureuse pouvait tout faire s’écrouler. L’Inspecteur n’avait qu’une envie désormais, reculer le plus possible le moment de se confronter à une nouvelle réalité, celle d’une vengeance contre lui-même, contre sa famille, ses enfants.

Faire son travail de flic, jusqu’au bout, coûte que coûte, ultime îlot de réalité tangible dans ce chaos qu’était son esprit. Evidemment, il restera des interrogations sans réponses… mais quelle vie s’achève sans plus la moindre question à résoudre ?

Une chose est sûre, vous allez devenir incollable sur les icebergs, et pourquoi pas l’envie de se promener sur la banquise poindra le bout de son nez. DISKO reste un merveilleux ouvrage, d’une belle écriture, un voyage imaginaire exceptionnel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.