Dix petites poupées, B.A. PARIS

0
25

Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, alors qu’elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. Personne ne l’a jamais revue depuis. Lors de l’enquête policière, Finn n’a pas tout dit sur ce qui s’était passé lors de cette nuit. Pas un mot, par exemple, sur la dispute violente qui les a opposés juste avant la disparition de Layla. Depuis, Finn a tenté de refaire sa vie. Avec Ellen, la sœur de Layla. Et cela semble bien fonctionner… Ils ont réussi à braver le regard et les morales des autres…

Jusqu’au jour où le passé resurgit. Quelqu’un affirme avoir aperçu Layla. Et pourquoi les petites poupées russes de son enfance font-elles soudain leur apparition ?

Ce livre capte facilement et très vite toute notre attention. On veut savoir… savoir pourquoi ces poupées… savoir qui les dépose ou les envoie… savoir si oui ou non c’est Layla… tout au long de notre lecture, nos doutes vont de l’un à l’autre…

Le mode d’écriture, passant de maintenant à avant, à maintenant, à avant, etc. nous permet de parfaitement comprendre le déroulé et laisse à notre imagination la possibilité de plusieurs fins… Les personnages clés du livre ne sont pas très nombreux mais suffisants toutefois pour penser que chacun d’eux puisse être coupable ou ait une responsabilité certaine dans ce qu’il se passe…

Ce qui fait que ce livre nous tient vraiment en haleine du début à la fin… qui est pourtant vraiment imprévisible.

L’auteur nous fait réellement passer un agréable moment de lecture, faisant de nous de piètres détectives quant à la suite de ce qu’on lit… on s’imagine tout et n’importe quoi … mais bien évidemment, on reste à côté de la chute finale, ce qui donne tout l’intérêt de cet ouvrage !

A méditer également la dernière phrase de l’épilogue…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.