July 21, 2018

Le Domaine Sainte Marie présente Paparazzi

Fleuron de la gastronomie française, le vin de notre belle terre fait la fierté de notre pays depuis des dizaines d’années à travers le monde. Le vin rouge est certainement le plus populaire et le plus apprécié à travers le monde, mais aujourd’hui on va vous parler d’un vin qui sonne le début de l’été : le rosé.

Élément essentiel d’un bon barbecue ou d’une bonne plancha, le rosé est un vin populaire qui accompagne pas mal de repas en été. Comme tout vin, il en existe des centaines et il est parfois difficile de faire le bon choix. Pour ce faire, nous vous racontons aujourd’hui notre expérience avec le rosé Paparazzi, du domaine Sainte Marie.

Qu’est ce que le rosé ?

Contrairement à ce que peut croire la majorité des personnes, le vin rosé n’est aucunement un mélange entre le raisin blanc et le raisin rouge ! Le rosé s’obtient suivant deux techniques : soit en appliquant les principes de la vinification en blanc à des raisins rouges, soit selon une méthode de macération, dite « par saignée ». Elle consiste à séparer le moût d’une vendange de raisins rouges, égrappée et foulée, après seulement quelques heures de macération.  On « saigne » la cuve au moment où l’on juge que le moût a acquis exactement la couleur recherchée.

Le domaine Sainte Marie

Sauvées du choléra in extremis en 1884, plusieurs générations de vignerons se sont succédées afin de mettre en valeur un terroir d’exception. Répondant au cahier des charges des vins biologiques, le domaine Sainte Marie s’étant sur plus de 40 hectares, pas très loin de Saint-Tropez. Le domaine met un point d’honneur à développer des vins d’exception, et nous présente aujourd’hui sa cuvée Paparazzi.

Après une séance de dégustation (on n’est pas les derniers à la rédac’) nous avons pu découvrir les arômes exceptionnels de ce vin rosé. Rien de mieux pour accompagner un barbecue ou une soirée pizza pendant l’Euro avec un vin de qualité. Il faut dire que le soleil du sud de la France a permis à ce délicieux breuvage de se faire un nom dans le milieu, récoltant la médaille d’or au concours des vignerons indépendants en 2015.

Ne vous fiez pas à sa robe pâle, elle n’est en aucun cas synonyme d’un goût amoindri. Son nez aux arômes de fleurs blanches sont les prémices d’une entrée en bouche succulente, structurée et équilibrée. Un régal !

index

On vous rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité