December 12, 2018

Downwell, la chute sans fin sur iOS et Steam

Ils sont nombreux les jeux à voir le jeu sur iOS et Steam, parfois dans le plus grand anonymat. Aujourd’hui, nous avons décidé d’essayer de vous éclairer quelque peu avec le test de Downwell, paru sur les deux supports au prix de 2,99 euros. Un prix tout léger pour un soft qui pourrait toutefois vous occuper durant de très longues heures.

Le principe du jeu est très simple : vous incarnez un petit personnage, qui se jette dans un puit présence à la surface de la Terre. S’en suit une chute sans fin dans une grotte qui renferme des monstres plus dangereux les uns que les autres. Le but est ensuite tout simple : descendre le plus profondément possible dans les entrailles de la Terre. Pourquoi faire ça ? Très honnêtement, on n’en a aucune putain d’idée, mais ça nous permet de découvrir un jeu plutôt cool, donc on s’en cogne un peu.

Pour descendre, vous pouvez alors compter sur deux choses : la première, ce sont vos réflexes. Saut, esquive à gauche, esquive à droite ; il n’y a pas de combinaisons complètement folles à connaître, simplement ces trois possibilités. La seconde, ce sont les gunboots du héros. Les chaussures du personnage que vous contrôlez sont en effet équipées d’un flingue qui tire vers le bas, dès que vous appuyez à nouveau sur la touche de saut pendant que vous êtes en l’air. Des bonus sont éparpillés un peu partout au fil de la chute pour booster les boots : fusil à pompe, mitrailleuses, laser, etc. De quoi varier les plaisirs et trouver le style qui colle le mieux à votre façon de jouer.

La chute se faisant par paliers, des bonus sont à acquérir à chaque fois que vous vous enfoncez d’un étage vers l’enfer. Drone qui vous aide à anéantir les ennemis, bonus de vitesse, armes spéciales, … De notre côté, on vous conseille de systématiquement choisir les bonus vous octroyant des points de vie bonus. Car l’enfer est plus que dangereux, et vous ne pourrez qu’être blessé quatre fois avant de mourir. Si on s’en sort sur les premières étapes, la situation se complique TRÈS rapidement, et vous n’avez pas fini de pester contre les hordes d’ennemis tous plus virulents les uns que les autres qui n’auront de cesse de vous matraquer. Et à chaque fois que vous n’aurez plus de PV, vous reprendrez à la surface, et il faudra tenter sa chance à nouveau, depuis le début !

Le jeu est réellement excellent, et on se prend au jeu. On meurt, on recommence, on fait évoluer sa stratégie, tantôt agressive, tantôt plus attentiste. Puis on descend toujours un peu plus bas, on débloque de nouveaux éléments qui nous donnent envie de continuer. Le style graphique si particulier, uniquement bicolore (noir et rouge au début, mais d’autres palettes sont à débloquer), confère une véritable atmosphère infernale au soft.

Allez, on finit avec une petite citation de l’un des dirigeants du studio de développement, qui nous parle du jeu et du principe de free to play.

« Les gosses adorent les jeux free to play, alors voilà le deal. Vous achetez le jeu à 2,99 €, puis vous tapez 2,99 € dans le porte-monnaie de votre maman et boom… free to play ! Bon après pour avoir un PC ou un iAppareil, pleurer au moment de Noël reste la solution la plus sûre. » – Fork Parker, CFO de Devolver Digital.

  • Acheter le jeu : Downwell, 2,99 euros – iOS Steam

 

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité