May 22, 2018

Dreamology, de Lucy Keating

Je n’avais jamais entendu parler de Dreamology avant le salon de Montreuil, fin 2015. J’ai longtemps hésité à lire ce livre. Je ne regrette pas.

Alice, rêveuse …

Ddreamologyepuis son enfance, Alice mène une double vie. Dans la vie réelle, elle vit seule avec son père et, lorsque la nuit vient, elle la passe avec Max, un jeune homme dont elle est tombée amoureuse au fil des années. Elle ne veut qu’une seule chose : se coucher le soir afin de le retrouver. Après avoir emménagée dans la maison de sa grand-mère, elle fait sa rentrée dans un nouveau lycée. Tout aurait pu être banal, si, dans ce fameux lycée, elle n’avait pas croisé Max, le garçon de ses rêves. Elle croit halluciner, et pourtant ! Le seul souci, c’est que lui ne semble pas la reconnaître. Mais lorsque, par inadvertance, elle est prête à manger un gâteau dont elle est allergique, Max se précipite vers elle lui rappelle qu’elle y est allergique. À partir de cet instant, elle se rend compte qu’il se souvient d’elle et essaye d’éclaircir cette situation et de comprendre comme cela se fait qu’il soit réel.

Trêves de plaisanteries …

J’ai été transporté dans cet univers du début à la fin. La plume fluide de l’auteure y est pour beaucoup, mais je dois dire que son côté très maladroit offre des situations cocasses, qui m’ont beaucoup fait rire. Cependant, j’ai trouvé que malgré son âge (16 ans), elle pouvait avoir des réactions de gamine, qui sont cependant atténuées par l’intrigue, qui m’a tenue en haleine jusqu’au bout. L’auteure a sa manière à elle de nous embarquer et de nous faire nous poser plein de questions, avec l’envie d’en savoir plus. Et lorsqu’une partie de l’intrigue est dévoilée, je dois bien avouer que j’ai été agréablement surprise. L’idée est très inventive et je ne crois pas l’avoir déjà croisée dans un autre roman, ce qui rend ce dernier assez addictif. Et même en ayant une partie des réponses, notre envie d’en savoir plus ne s’éteint pas et on dévore les pages restantes pour en savoir plus mais surtout savoir comment nos deux amoureux vont s’en sortir !
Si j’ai bien aimé le personnage de Max, je dois dire qu’à certains moments il me décevait un peu. Il était souvent indécis. Un coup tout allait bien, puis la page d’après, il ignorait totalement Alice, qui essayait de comprendre leur situation. Je pense que le fait de n’être que dans la tête d’Alice ne permettait pas de savoir ce qu’il pensait réellement et quels étaient ses questionnements à lui. Cependant, j’ai bien aimé son personnage, et il reste malgré tout attachant.
Comme je le disais plus haut, si Alice avait parfois des réactions de gamine, il n’empêche qu’elle gardait la tête sur les épaules et qu’elle voulait vraiment comprendre ce qui leur arrivait. Lorsque j’ai lu le résumé, je m’étais fait une idée de son père et je me suis totalement trompée. Je ne sais pas pourquoi, mais je le voyais alcoolique et violent dans ses paroles, alors qu’en fait c’était tout le contraire. La relation entre eux n’est certes pas rose, mais on sent qu’ils s’aiment énormément, même s’ils ne savent pas comment se le dire. Même si leur relation n’est pas au-devant de la scène, j’ai apprécié que l’auteure s’y arrête, pour mieux les comprendre, mais surtout savoir ce qu’ils ont vécu pour en arriver là !
En résumé, ce fut une très bonne découverte, très fluide et qui rafraîchit. Si vous avez envie d’une lecture détente mais qui est assez addictive, je vous conseille ce livre ! En plus de cela, Alice a le don de se mettre dans des situations cocasses, qui m’ont fait rire à plusieurs reprises ! L’idée du roman est aussi très originale, ce qui rend ce livre très intéressant et prenant. Rêver d’un garçon depuis son enfance en pensant qu’il n’est qu’une chimère et se rendre compte qu’il est bel et bien réel a de quoi étonner.
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité