October 20, 2018

Beauty and the Beast – Saison 1

Catherine « Cat » Chandler est une jeune et brillante détective qui est hantée par son passé. Adolescente, elle a été témoin du meurtre de sa mère attaquée par deux hommes armés. Cat aurait pu être tuée si une mystérieuse créature ne l’avait pas sauvée. Neuf ans plus tard, elle découvre lors d’une enquête que Vincent Keller, un soldat mort au combat pendant son service, est en réalité toujours vivant. Alors que Cat se rapproche dangereusement de lui, elle commence à découvrir les mystères qui entourent le meurtre de sa mère et qui est réellement Vincent. 

Reprendre des histoires classiques de notre culture pour les réaménager dans un contexte moderne. L’idée est séduisante et de plus en plus de films et séries passent le cap et nous proposent des versions alternatives des contes de notre enfance. C’est le cas avec Beauty & the Beast qui reprend, comme les anglophones l’auront compris, l’histoire de La Belle et la Bête

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=oDuZNVCt9og]

On y découvre une Kristin Kreuk toujours aussi séduisante, accompagnée d’un Jay Ryan que les demoiselles sauront également apprécier à sa juste valeur. A vrai dire, j’ai trouvé qu’il s’agit là de l’un des principaux arguments de la série que j’ai trouvé globalement très fade. L’intrigue en elle-même est à peine intéressante et on n’est que rarement captivés par le scénario, encore moins tenus en haleine d’un épisode à l’autre. D’ailleurs, si une saison 2 a d’ores et déjà été tournée, la saison 3 de la série ne devrait pas voir le jour faute d’une audience assez forte aux USA.

Il faut dire qu’en plus des défauts déjà cités, les effets spéciaux sont par ailleurs vraiment moyens et on ne manquera pas de se marrer à quelques reprises lors des apparitions de la Bête. C’est vraiment cheap et même le public d’adolescent à qui la série est destinée ne devrait pas se contenter de cela, à une époque où les séries repoussent toujours un peu plus les limites techniques.beauty_and_the_beast_saison_1

Du côté du coffret DVD en lui-même, c’est assez léger. Les fans apprécieront la présence de scènes coupées pour de nombreux épisodes, mais c’est plus ou moins la seule chose intéressante à retenir côté bonus, le reste n’étant que moyennement intéressant. Enfin, d’un point de vue technique, c’est en revanche très bon avec une qualité d’image très bonne pour du DVD, d’autant plus pour une série qui propose énormément de passages nocturnes. Niveau son, on est sur du 5.1 uniquement sur la VO, très bonne, tandis que le doublage VF reste malgré tout de très bonne qualité.

 Allez, comme on est plutôt du genre sympas, on vous propose par ailleurs de découvrir un petit extrait des bonus pour boucler cet article. Elle est pas belle, la vie ?

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=Jrp1orO6Kkk]

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité