May 25, 2018

Hansel & Gretel : Witch Hunters

Certains films sont complètement fous, et il ne nous faut pas très longtemps pour nous en rendre compte. Avec Hansel & Gretel : Witch Hunters, c’est dès le titre qu’on comprend le concept du film et, donc, que l’on peut s’imaginer quel genre de long métrage on s’apprête à regarder. Le pitch de départ est simple : comme le savent tous les enfants, les deux petits enfants, Hansel et Gretel, ont été enfermés par une sorcière après que celle-ci ait attiré les deux gamins grâce à sa maison faite de sucreries. Les premières minutes du film nous présentent donc ce conte revisité, au détail près que, d’après mes souvenirs, Gretel ne saccageait pas la tête de la sorcière dans le livre que me lisait ma maman.

Les deux marmots s’échappent donc de la maison de la sorcière, et très vite leur nom parvient jusqu’aux villes voisines. En grandissant, les deux héros ont de plus en plus de raisons de voir entrer leurs blases dans la légende, puisqu’ils deviennent officiellement chasseurs de sorcières. Ouaip, des « Witch Hunters », comme le titre du film. Les contrats s’enchainent ainsi, les villes et villages payant les services du duo pour déloger les vieilles aux pifs pleins de verrues des cavernes, forêts et autres marais environnants. Jusqu’à une mission particulière…

La petite Gretel n’est plus tout à fait la même que dans les bouquins…

Esthétiquement, le film est très réussi. Les scènes d’action sont tout bonnement magnifiques, et on prend un véritable plaisir à regarder Jeremy Renner (Avengers, Jason Bourne : L’Héritage, The Town) et Gemma Arterton (Tamara Drewe, Prince of Persia : Les Sables du Temps) enchaîner les cascades pour venir à bout des méchantes sorcières. Attention, ces deux machines de guerre ne se contentent pas d’eau bénite et de fourches pour terrasser ces suppôts de Satan, et ils sont venus avec arbalète de combat et compagnie. On n’est pas là pour rigoler !

Clairement, Hansel & Gretel : Witch Hunters n’est pas le film de l’année. Malgré tout, pour peu que l’on y aille l’esprit léger, simplement dans le but de se divertir en prenant comme point de départ un conte pour enfants connu de tous, on passe un excellent moment en regardant le film. Et puis, messieurs, il ne faudrait surtout pas louper la belle Gemma dans son petit pantalon de cuir ! Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas la belle, Gemma Arterton, c’est elle. Oui, je sais, on a déjà fait pire.

Vous l’aurez compris, on a beaucoup aimé le film chez Conso-Mag. Sans voler très haut, c’est l’occasion de se détendre et de passer un bon moment devant sa TV, seul ou entre amis. On a beaucoup apprécié le fait de détourner un conte pour enfant pour réaliser un film dédié exclusivement aux adultes (pas mal de violence, comme vous pouvez vous en douter !). En bref, on aime l’expérience et on en redemande !

WAZZAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité