September 25, 2018

Enquêtes scientifiques au coeur de l’étrange, d’Yves Lignon

La science a permis l’évolution comme l’Industrialisation au XXème siècle, mais elle a surtout rendu la vie plus confortable. Est-ce un mal ? Cependant, quand on écoute les propos de nos dirigeants, il reste difficile d’imaginer un avenir serein pour les générations à venir. Yves LIGNON préfère s’intéresser à l’évolution de l’être humain, et plus particulièrement aux phénomènes dits paranormaux.

enquêtes scientifiques au coeur de l'étrange - couvertureEst-il possible que nous puissions développer nos sens ? Maître de conférence au département de statistiques de l’Université de Toulouse-Le-Mirail, Yves Lignon est le fondateur du Laboratoire de paraspychologie (1974).

L’ignorance intellectuelle dans certains domaines repousse par conséquent le fait que l’on puisse être visionnaire, que l’on puisse entendre des voix, que l’on puisse émettre des théories. Cela nous donne-t-il le droit de réfuter l’analyse scientifique pour peut-être nous conduire à l’étude paraspychologique? La science ayant pour but d’étudier les phénomènes, nous verrons dans ce livre qu’elle n’a pas vocation à émettre son accord ou non sur une croyance mystique, spirituelle, religieuse…

Yves Lignon nous relate des histoires dans ce livre à propos de voyants, de maisons hantées, paranormales, de religions, de prophéties, en laboratoires ou encore avec les services secrets. Chacune a fait l’objet d’une étude scientifique. Les expériences menées par des scientifiques, avec l’aide de psychologues, physiciens, géologues, voire d’illusionnistes, afin de comprendre les phénomènes lorsqu’il n’y a pas de supercherie. L’analyse peut être réalisée sur plusieurs années et l’étude permet d’expliquer au lecteur le lien de cause à effet.

Il convient donc de comprendre, qu’une suite de faits ou de coïncidence ne permet pas de rester un simple fait ou une simple coïncidence, pour ainsi mener l’enquête scientifique au cœur de l’étrange.

« Quand on me demande si je crois aux phénomènes parapsychologiques, je réponds que le verbe croire n’a pas de sens pour un scientifique. Il n’est pas question de croyance ou d’incrédulité mais de savoir ou d’ignorance. »

C’est un livre qui présente un grand intérêt dans le domaine de la science mais surtout dans l’opinion du public. Parfois les convictions de certaines personnes peuvent les conduire et nous conduire à considérer certains faits comme anormaux voire paranormaux.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité