November 12, 2018

Equalizer

Cet article met en scène une conversation téléphonique fictive entre les producteurs de Equalizer.

-Allo ? Todd? Oui c’est Alex. Écoute j’ai une super idée de film là.

-Ah bon ? Raconte moi ça !

-C’est l’histoire d’un type avec un mystérieux passé. Et on va apprendre plus tard que c’était un ancien agent secret ou une connerie dans le genre, tu vois ? Le genre de truc super original (ironie dans le texte). Ce gars, il lui faut un nom, un truc qui claque. Genre McClane.

-Mais c’est pas le nom de Bruce Willis dans Die Hard ?

-Ah oui mer**. Ben je sais pas, aller on le nomme McCall comme ça c’est réglé. Ça ressemble un peu à McCouille c’est marrant. Bref, ce gars il a tiré un trait sur son passé, mais pas de chance il va rencontrer une personne. Une nana, canon. Ce gars là, il lui faut au moins une belle paire de boobs pour faire ressurgir son côté violent.

-Mais cette fille, qui elle est ?

-On s’en fout, on a qu’à dire une prostitué. Ça fonctionne bien ça, les pu*** dans les films. Et puis des biatch pour jouer ce rôle c’est pas ce qui manque à Hollywood hein ? Ahahahaha

-Ahahahah (gros rires bien gras)

-Donc le gars là, McCall, il vient en aide à la nana et il butte son mac. Pas de chance il y a toute la mafia russe qui débarque. Mais bon comme c’est le héros il va tous les tuer à la fin. En gros voilà, l’idée. T’en pense quoi ? On peut se faire du fric, faire un bon film non ?

-Ça commence à me parler ton truc là. Mais ça ressemble pas un peu à Taken et compagnie ?

-Non c’est pas pareil, là il sauve pas sa fille, il sauve une put*. Bon, qui on a comme réalisateur pour tourner le film ? Il faut un bon gros tâcheron là-dessus, le genre de gars qui pose pas de questions et qui fonce. Une brêle quoi !

-Michael Bay ?

-Nan il va tout faire péter, on va encore faire exploser le budget. Prenons un français, il sera tellement content de tourner chez nous qu’il en aura rien à foutre de la qualité du film.

-Olivier Megaton alors ?

-N’exagère pas quand même, je sais que j’ai demandé une brêle mais quand même !

-Antoine Fuqua ?

-Signé ! Connais pas mais le nom est marrant j’aime bien. Et en acteur on a quoi ? Il nous faut un gars qui était bon avant mais qui accepte de tourner dans les pires daubes maintenant.

-Nicolas Cage ?

-Non trop facile.

-Liam Neeson ?

-Il est déjà sur Taken 3, 4, 5, et 6.

-Sinon j’ai Denzel Washington.

-C’est bien Denzel, en plus c’est son truc les films merdiques en ce moment. Et puis Denzel faut pas le faire chier dans les films, ça va castagner sec ! Le reste du casting je te laisse voir, essaye de faire au moins cher.

En conclusion, plutôt que de faire une énième critique assassine pour ce genre de film j’ai préféré m’amuser à imaginer une conversation fictive (même si je pense être pas loin de la vérité). Equalizer, c’est le bon gros film d’action comme on en voit depuis quelques temps calqué sur le déjà très mauvais Taken. On a un Denzel qui n’a rien à jouer, son personnage est un gars pas content qui castagne une armée de quinze russes à lui tout seul. C’est du déjà vu, c’est pas très bien réalisé, c’est épuisant, et c’est long. A voir juste pour Denzel Washigton qui casse du russe. Bref, on pourrait décrire le film en une seule phrase: « Denzel, faut pas le faire chier ! ».

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité