September 25, 2018

Fairbooking, quand les hôtels contre-attaquent

Cela n’a pu vous échapper, depuis un certain temps une guerre se livre entre les hôteliers et les grandes plateformes de réservation.

Ces dernières sont devenues quasi incontournables, situées en tête de gondole des moteurs de recherches, elles permettent de sélectionner un grand choix d’hôtels, à des prix attractifs mais pourquoi alors les hôteliers ne souhaitent plus travailler en partenariat avec ces intermédiaires ?

Du point de vue du consommateur, la transparence semble de rigueur. Pourtant, en utilisant ces plateformes, nous réduisons, à notre insu, la qualité des prestations auxquelles nous avons droit car les prix affichés sur ces sites incluent également la commission que celles-ci se versent.

En y regardant d’un peu plus près, on peut noter que les prix sur le site des hôtels correspondent à ceux annoncés sur le site des plateformes. Peut-on alors réellement croire qu’un hôtelier peut fournir un service valant par exemple 150 euros si 50 euros vont directement dans la poche de l’intermédiaire? De plus, l’ordre de classement des hôtels sur ces sites de réservations ne dépend pas de leur qualité mais bien du montant de leur cotisation.

Pour ne plus être tributaires des pressions mais aussi du manque à gagner que ces géants de la réservation imposent, certains hôteliers ont décidé, outre les démarches judiciaires, de contre-attaquer en créant leur propre plateforme de réservation et de s’affranchir de ces intermédiaires.

Créée en 2013 par un collectif d’hôteliers, le site Fairbooking.com permets aux clients de réserver directement auprès du prestataire, de payer le « juste prix », d’où le nom de Fairbooking (réservation juste).

En utilisant cette plateforme, d’une part le consommateur soutient cette démarche et les enjeux économiques mais se verra d’autre part octroyer de vrais avantages, de vrais privilèges tels que le petit déjeuner gratuit, des réductions de coûts ou encore un surclassement.

Les vacances approchent à grand pas, l’intérêt du consommateur est au cœur de cette polémique alors peut-être devrions-nous reconsidérer sérieusement nos démarches quant aux réservations d’hôtels et payer pour le prix réel des prestations et non pas des commissions.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité