Fantazmë de Niko TACKIAN

Quel plaisir de retrouver le commandant Tomar Khan ! Je l’avais découvert avec Toxique que j’avais adoré.

Dans Fantazmë, on retrouve donc avec grand plaisir le commandant Khan et son équipe. Lorsqu’ils arrivent sur une scène de crime dans une cave, tous pensent à une banale enquête de routine. Un homme est retrouvé roué de coup, battu à mort. Khan pense à un règlement de compte. Aucune preuve sinon un ADN inconnu. Cela sent l’affaire sans suite. Mais voilà que ce même ADN a finalement déjà été retrouvé sur un autre meurtre : celui d’un dealer Albanais. A-t-on affaire à un tueur en série ? Khan et son équipe vont se lancer sur ce « fantazmë » afin de découvrir qui il est et l’arrêter.

Toxique avait été un coup de cœur, Fantazmë en est un également. Tomar Khan est vraiment LE genre de flic que j’adore. Son passé le torture, l’empêche de dormir mais il est toujours là, prêt à tout pour découvrir la véritable identité de ce Fantazmë.

Faut-il avoir lu Toxique avant ? Non, cela n’est pas nécessaire. Toutefois, je vous le conseille afin de bien comprendre certaines parties du roman. Notamment lorsque l’inspecteur de l’IGPN commence à enquêter sur Tomar.

L’intrigue de Fantazmë est habilement menée et une fois n’est pas coutume, l’auteur joue avec nos nerfs. Il a l’art et la manière de nous trimbaler comme il veut. Autre point que j’adore chez cet auteur, c’est la façon de peindre ses personnages. Le flic torturé dans tous les thrillers on en marre, il faut bien l’avouer, mais là avec Khan c’est différent. On s’attache à lui, on tremble pour lui, on s’inquiète pour lui. Ce roman est décrit d’une manière réaliste. Le quotidien des flics est bien décrit : le stress, la fatigue, le manque de moyen.

Bref, en conclusion Fantazmë est un thriller que j’ai beaucoup aimé ! A présent, Tomar Khan est un personnage sur qui il faudra compter.

ACHETER LE LIVRE SUR AMAZON

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.