Fiesta de los Muertos, un jeu à réveiller les morts

Aujourd’hui, c’est à une fête très particulière que nous convient OldChap Games et Geronimo Games : celle des Morts ! Prêts à vous plonger dans un jeu d’ambiance délirant et décalé ? Alors, bienvenue dans Fiesta de los Muertos.

Mexico City, 2 novembre. La fête bat son plein. Dans une myriade de couleurs et d’arabesques, les crânes dodelinent joyeusement au son des trompettes et des maracas. Aujourd’hui, jour si particulier dans la culture mexicaine, on célèbre les défunts. D’ailleurs, des défunts (et des célèbres s’il-vous-plaît), il y en a tout autour de vous, mus par une même crainte : celle d’être oublié. Saurez-vous honorer leur mémoire et reconnaître chacun de ceux qui flottent au-dessus de votre tête ?

Qui de Marie-Antoinette, la mère de Bambi ou Maître Yoda reviendra vous hanter ? (s’il vous-plaît, pas la mère de Bambi)

Fiesta de los Muertos est un jeu d’ambiance coopératif dans lequel les joueurs vont tenter d’identifier un maximum des défunts présents à leur fête. Au début du jeu, chaque joueur va recevoir une carte personnage et en inscrire secrètement le nom à l’intérieur de son ardoise Crâne. Celui-ci ne sera révélé qu’à la toute fin du jeu. Ensuite, il va inscrire un mot qui lui fait penser à son personnage dans la bouche du crâne et en colorier une dent. Puis, il va passer son crâne à son voisin de gauche et recevoir celui de son voisin de droite. Quand un joueur reçoit un crâne, il prend connaissance du mot qui y est inscrit, l’efface, en inscrit un autre, toujours en lien avec celui qu’il vient d’effacer, et enfin colorie une nouvelle dent avant de le passer à son tour à son voisin. En tout, l’opération est répétée quatre fois.

Concrètement, ça peut donner ça : votre personnage est Pablo Escobar et vous écrivez donc drogue. Votre voisin reçoit drogue et écrit trafic. Le troisième joueur reçoit trafic et écrit embouteillage (pas de bol) et le dernier joueur reçoit embouteillage et écrit voiture. Partant de Pablo Escobar, le mot final est donc voiture et là, normalement, vous imaginez un peu le chaos que tout ça va créer. En effet, quand les mots initiaux ont été changés trois fois, on place tous les mots finaux en regard de huit cartes personnages (celles du début éventuellement augmentées d’autres cartes si vous jouez à moins de huit). Et c’est là que les romains neurones s’empoignèrent ! Chaque joueur va devoir relier secrètement chaque personnage à un mot et le tout, évidemment, sans communiquer avec ses congénères. Quand tout le monde a fini, on procède à la vérification crâne par crâne et le défunt concerné n’est apaisé qui si tous les joueurs (sauf un) ont deviné correctement le mot qui lui était assigné.

Au fait, comment dit-on « As d’Or » en mexicain (pardon, en espagnol) ?

Au prochain Festival International des Jeux de Cannes, l’As d’Or 2020 sera décerné et Fiesta de los Muertos (et sa cohorte de joyeux défunts) est sur les rangs pour le remporter. Disons-le sans ambages, cette nomination est amplement méritée. Fiesta de los Muertos est un jeu à la fois accessible et original qui saura instaurer une belle ambiance autour de votre table. Il regorge de surprises et quand on se refait le fil de la partie, les suites de déductions qui ont mené aux mots finaux sont souvent aussi farfelues qu’hilarantes au regard des personnages concernés. Bref, en plus de jouir d’un matériel et d’une ligne éditoriale soignés, Fiesta de los Muertos est un jeu fun et efficace qui saura envoyer ad patres l’ennui qui oserait s’inviter dans vos soirées entre amis !

Fiesta de los Muertos, un jeu de d’Antonin Boccara, illustré par Margo Renard et Michel Verdu, édité par OldChap Games et distribué en Belgique par Geronimo Games.

Nombre de joueurs : 4 à 8

Âge : dès 12 ans

Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.