September 26, 2018

La vie rêvée de Walter Mitty

la-vie-revee-de-walter-mitty-afficheAvec son nouveau film La vie rêvée de Walter Mitty, Ben Stiller décide de partir à l’aventure. Après le très drôle Tonnerre sous les tropiques, Ben Stiller nous offre un film bien plus sérieux mais qui manque de profondeur.

Walter Mitty fait partie de ces éternels losers, habituels du cinéma comique américain, qui vont se découvrir à travers les épreuves. C’est un employé du prestigieux magazine fictif Life, excessivement timide et rêveur, il s’imagine être le héros d’aventures imaginaires pour s’évader de sa réalité stressante. Mais un jour il doit faire face à deux problèmes : avouer son amour à sa collègue Cheryl Melhoff, interprétée par Kristen Wiig, la géniale actrice de Mes meilleures amies, et retrouver le négatif perdu du célèbre photographe Sean O’Connel, que joue Sean Penn, pour garder son poste.

walter-mitty-1Ben Stiller met donc en scène un film assez léger sur un personnage attachant qui va vivre une aventure extraordinaire. Si le film peine à décoller dans sa première partie à cause de certaines lourdeurs et ressemble à une banale comédie romantique, la seconde partie relance complètement le film en nous proposant de suivre Walter Mitty partir à la recherche du fameux cliché perdu à travers le monde. Et là le dépaysement est total, on respire enfin, on voyage, on en prend plein les yeux car les paysages sont magnifiques: de la froideur du Groenland en passant par les vertes prairies Islandaises avec son terrible volcan au nom imprononçable. Le long métrage nous raconte l’évolution d’un homme qui accepte enfin de prendre sa vie en main, le périple qu’il va vivre lui permettra de sortir grandi. Ben Stiller est parfait dans le rôle, tout en sobriété. Sa partenaire Kristen Wiig, dans un rôle assez inhabituel pour elle, s’en sort très bien aussi.

vie_revee_de_walter_mitty_aMais le film manque de profondeur ainsi que de folie. Même si on peut relever quelques passages assez amusants comme le clin d’oeil à Benjamin Button, il aurait fallu aller plus loin dans les rêves du personnage. Pareil pour le côté aventure, il ne manquait pas grand chose pour nous offrir une véritable leçon de vie. On ne fait finalement que suivre de loin ce périple trop beau pour être vrai sans être à un seul moment impliqué dans le film. C’est dommage.

Quelques mots sur la réalisation : la photographie est très belle, la caméra de Ben Stiller met vraiment en valeur les paysages filmés, tout est très beau, trop beau même nous donnant l’impression de voir une simple carte postale. Il manque une vraie patte graphique à ce long métrage. Enfin, la bande son est très bonne se mariant à merveille avec le côté un peu aérien du film passant de Arcade Fire à David Bowie.

En bref, Ben Stiller nous propose un feel good movie que l’on regarde avec grand plaisir. Un film agréable à voir pour passer un bon moment.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité