September 25, 2018

Flashback, de Dan Simmons

Flashback est un thriller qui se passe aux Etats-Unis, mais en 2035 et dans un monde apocalyptique. L’Amérique du Nord n’est plus souveraine dans le monde, l’Europe n’est plus que l’ombre de son glorieux passé, Israel a été détruite. Seul le Japon semble dominer le monde. Les ethnies vivant aux Etats-Unis se livrent une véritable guerre civile tandis qu’une nouvelle drogue, le flashback, a rendu accro une grande partie de la population. Cette nouvelle drogue permet de revivre les souvenirs de son choix. Nick Bottom, ancien inspecteur de police et devenu accro, va être appelé par un milliardaire Japonais afin de résoudre l’assassinat de son fils ayant eu lieu quelques années auparavant. L’inspecteur va devoir se plonger dans cette drogue afin de résoudre cette affaire et lutter contre ses anciens démons …

livre_flashbackUn livre qui m’a fait penser un petit peu au film Equilibrium (monde futuriste, apocalyptique, une drogue prise, etc). Là encore, on voit que l’industrie de livres et films apocalyptique est fructueuse ces derniers temps. Quoi qu’il en soit, j’ai beaucoup aimé l’univers, parce que l’auteur nous raconte peu à peu les tensions politiques, les problèmes économiques, entre les ethnies. L’univers est vraiment bien construit et bien expliqué par Dan Simmons. En restant dans la construction, on a la majorité des chapitres concernent Nick Bottom, puis certains se concentrent sur son fils Val, et d’autres sur son beau-père, le professeur Leonard Fox. Trois histoires qui commencent séparées et finissent par s’entremêler.

C’est étrange parce que ce livre mêle une intrigue bien ficelée, un univers très complet mais je n’ai pas été transporté plus que ça. Les répliques qui se veulent humoristiques ne m’ont pas branché plus que ça. Certaines descriptions étaient carrément ennuyantes. A part la fin, le dénouement qui m’a plus tenu en haleine, je pense que la plume de Dan Simmons n’a pas su réellement me faire vivre l’histoire comme j’aurais voulu. De même que les personnages, que j’ai généralement bien aimé, mais auxquels je ne me suis pas trop attaché. Néanmoins, un grand bravo pour la construction de l’univers, des inventions futuristes et autres.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité