July 16, 2018

Football Manager 2016

Les fans de football et de jeux vidéo attendent chaque année deux titres différents depuis de longues années maintenant. FIFA, pour ceux qui aiment l’action, et Football Manager, pour les tacticiens qui préfèrent réfléchir que courir. Avec Football Manager 2016, Sports Interactive continue de peaufiner sa recette pour proposer un jeu toujours plus complet, toujours plus riche et proche de la réalité. La réalité du banc de touche, celle de l’envers du décor du ballon rond.

Comme chaque année, la base de donnée entièrement remise à jour par les équipes de développement, qui accomplissent une fois encore un travail de titan, est bien évidemment au coeur des ajouts par rapport à l’édition 2015. Les fiches de plusieurs milliers de footballeurs ont donc été modifiées pour coller à la réalité du terrain, que ce soit au niveau de leurs statistiques, de l’évolution de leur carrière ou de l’estimation de leur valeur. L’écran de statistiques a d’ailleurs bénéficié d’un petit lifting, avec l’ajout de nouvelles caractéristiques qui ont leur importance dans le jeu. Le titre a d’ailleurs bénéficié d’une petite cure de jouvence au niveau interface afin de pouvoir accéder de manière plus intuitive à toutes ces infos. Un menu latéral fait ainsi son apparition afin d’accéder d’un seul clic à tous les aspects importants du club : effectif, tactique, finances, recrutement, etc. Cela fluidifie énormément la navigation une fois que les marques sont prises. Les matchs en eux-même ont également progressé, avec des progrès sur le moteur 3D du jeu. 2000 nouvelles animations font leur apparition pour tenter de fluidifier le tout et rendre l’ensemble plus réaliste. L’IA a fait un petit bond en avant aussi et ça se ressent.

Grâce au partenariat signé avec ProZone, spécialiste des statistiques sportives, Football Manager 2016 propose toujours plus d’infos, stats et l’ensemble des analyses de match a bénéficié de cet ajout pour être plus complète et simple d’utilisation à la fois. Les conférences de presse, qui prennent de plus en plus de place dans la vie réelle, ont bénéficié d’un soin tout particulier et sont désormais plus complètes, plus contextuelles et plus fréquentes. Les journalistes viennent même au bord du terrain pour recueillir les impressions à chaud, comme de véritables Paga en herbe. Beau.

Le profil d’entraîneur a lui aussi énormément évolué. Premièrement, il est désormais possible de se modéliser totalement en 3D afin d’apparaître sur le bord du terrain et d’apporter un peu de consistance aux cris et autres encouragements que l’on lance depuis le banc de touche. Les possibilités sont certes limitées mais apportent un petit charme supplémentaire. Il est possible de choisir entre différents types de coaching, qui influent directement sur le style et les capacités. Êtes-vous plutôt un coach en survêtement, proche du terrain, ou plutôt un entraîneur en costume, plus habile avec la presse, les relations avec les joueurs et les dirigeants ? Le curseur est à ajuster lors de la création du profil et certaines notes sont directement attribuées en fonction de cela et de votre niveau d’expérience (en tant que joueur et coach).

Football Manager 2016 incorpore deux nouveaux modes de jeux qui devraient satisfaire les fans. Pour la première fois, il est possible de créer totalement un club et de l’incorporer au championnat de son choix. On choisit un nom, des couleurs, et on a même la possibilité de se créer et/ou d’ajouter ses amis dans l’équipe pour pouvoir tenter de décrocher la Ligue des Champions avec votre pote Michel, avant-centre de renom de l’A.S. Altorf. Un nouveau mode multijoueur, Fantasy Draft, propose de créer l’équipe de ses rêves avec un budget donné et d’affronter ses adversaires pour voir qui fait prendre au mieux la mayonnaise.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité