Si la génération actuelle a suivi les différentes péripéties des personnages de The Big Bang Theory ou de How I Met Your Mother, toute une autre génération aura vécu au rythme des dix saisons d’une série catégorisée comme culte aujourd’hui : l’indémodable FRIENDS. Aujourd’hui celle-ci refait parler d’elle grâce à un nouveau jeu de société, de quiz plus précisément, inspiré de l’un de ses épisodes. Si de prime abord cela ressemble à quelque chose d’assez classique, l’esprit de la série a été respecté, sans conteste.

Souvenez-vous, dans l’épisode 20 de la saison 8, Joey s’entraîne car il va auditionner pour devenir le présentateur d’un jeu télévisé du nom d’Embobineur (ou mystificateur, Bamboozle en VO) et ses deux comparses Ross et Chandler sont de la partie ! De fil en aiguille, et malgré des règles qui n’ont absolument ni queue (quoique…) ni tête, ils se prennent rapidement au jeu ! Cette phrase inscrite à l’intérieur de la boîte de jeu résume parfaitement ce jeu : « On tourne la Roue des Manipulations Humaines, on grimpe à l’échelle de la Chance, on passe par la Cabane de Boue à travers l’Arc-en-Ciel jusqu’au Singe Doré, on lui tire sur la queue et boum – on est dans la Mare du Paradis ! ».

Je ne m’aventurerai pas à essayer d’expliquer les règles car clairement, elles sont impossibles à comprendre par écrit ! Mais la phrase citée précédemment se révèle on ne peut plus juste quand au déroulement du jeu ! Le tout n’a aucun sens, et les débuts sont quelque peu compliqués, inutilement compliqués même… et c’est ce qui va faire que, à l’instar des protagonistes de la série éponyme, les joueurs se prendront au jeu ! C’est délicieusement stupide, et c’est de vraies barres de rires que l’on va se taper ! D’autant plus que ceux qui pensent être incollables ne seront pas forcément les premiers à remporter la partie… bien au contraire !

Si le plaisir de jeu se révèle être bien présent, on peut regretter cependant la finition de la Roue des Mutilations Humaines qui laisse franchement à désirer… Celle-ci est aussi épaisse que du carton utilisé pour des boîtes de céréales. Certes, le jeu n’a pas vocation à être utilisé de manière très régulière car il fait partie de ces jeux éphémères qui, une fois qu’on a fait le tour de toutes les questions, sont abandonnés sur l’étagère. Alors certes, il est drôle, mais le trop faible nombre de questions (150 environ) fait que l’on aura tout vu assez rapidement.

Au final, même si le jeu respecte étonnamment bien le matériau d’origine, au point de nous faire revivre cette sensation de se prendre au jeu alors que les règles sont on ne peut plus loufoques et difficilement compréhensibles, les finitions de celui-ci ainsi que le trop faible nombre de questions auront raison de lui sur la durée. Les fans inconditionnels de FRIENDS trouveront là de quoi passer quelques bonnes soirées, les autres y verront une dépense trop importante pour ce que le produit représente.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.