May 22, 2018

Gatbsy le Magnifique

Comme promis, après vous avoir décortiqué l’oeuvre originale de Francis Scott Fitzgerald, que vous pouvez retrouver à ce lien, je vais m’attaquer au film de Baz Luhrmann, sorti en 2013. Place à présent à la bande-annonce de l’adaptation :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3DZBGR0vP8I]

Au niveau du casting, on retrouve du très, très lourd. Tobey Maguire incarne le gentil et naïf Nick Carraway et ce rôle lui va à merveille. Pour jouer le fascinant et fantastique Gatsby, nous avons Leonardo DiCaprio. Et, ce que l’on peut dire, c’est que le gamin de Titanic a bien vieilli et a à présent une classe folle. C’est pourquoi il incarne à perfection le dandy Gatsby, et son acting est tout simplement excellent. Pour Daisy Buchanan, c’est la charmante et talentueuse Carey Mulligan qui incarne le rôle de cette ingénue et éperdue jeune femme. Au niveau de l’acting et du casting, il n’y a donc rien à redire. De plus, tous ces personnages collent bien avec les originaux de Fitzgerald.

Concernant les lieux et décors, c’était plus ou moins ce que je m’imaginais … en beaucoup plus grand. Il est dit que les Buchanan vivent une demeure, ils se retrouvent dans un palace. De même pour Gatsby, qui, lui, se retrouve dans un château. Les fêtes organisées par notre cher héros sont encore plus déjantées et colorées. Néanmoins, l’atmosphère reste très bien retranscrite malgré la démesure, et c’est fort. Très fort.

Là où le film fait encore plus fort, c’est qu’il retranscrit très bien l’ambiance du livre et les divers petits flash-back essentiels à la bonne compréhension de l’histoire. Mais surtout, Luhrmann a donné un petit plus à cette atmosphère en la modernisant quelque peu, tout en respectant l’époque et le livre. C’est comme s’il avait trouvé le parfait dosage de sel pour un steak déjà succulent : cela vous enchante encore plus. Cela se ressent notamment par la bande-son du film : on retrouve des morceaux récents, du Kanye West notamment, mais qui se mêle si bien à l’ambiance du film …

Le point qui m’a le plus marqué, c’est le respect de l’oeuvre originale. J’ai été surpris de constater à quel point elle avait été très bien respectée. Notamment pour les dialogues où les scènes où c’est uniquement Nick Carraway qui raconte : de nombreuses phrases ont été tiré telles quelles du livre. Et ça, c’est plaisant. Allez, parce qu’il faut bien un petit malus : j’ai trouvé la fin un petit peu bâclée contrairement au livre qui a plus de détails. Rien de grave cependant.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité