May 26, 2018

Une génération française, tome 3 : Ayez confiance

Aujourd’hui, place à la suite de la série « Une génération française » éditée dans le collection Quadrants des Éditions Soleil. Dans ce nouveau tome, nous allons faire connaissance avec le troisième et dernier des personnages au travers desquels nous revivons la seconde guerre mondiale, à savoir Zoé Favre, petite sœur du brigadier que nous avions rencontré dans « Nous vaincrons ».

Alors que l’encre de l’armistice du 22 juin 1940 est à peine sèche, certains membres du gouvernement français se disputent déjà l’amitié des allemands. La défaite s’impose petit à petit comme une réalité inéluctable dans l’esprit des citoyens et la France endort sa méfiance sous le regard paternaliste du Maréchal Pétain, héros de Vichy et alors encore patriote aux yeux de beaucoup. Dans cette France anéantie, une petite frange de la population refuse pourtant de voir son pays demeurer pacifiquement sous la botte de l’ennemi. Parmi celle-ci, une jeune femme, Zoé Favre, qui, en organisant spontanément un ravitaillement en eau pour des colonnes de prisonniers puis en aidant quelques d’entre-eux à rejoindre la zone libre, comprendra le rôle qu’elle peut jouer en entrant en résistance. Combattre l’ennemi depuis l’intérieur ? Un objectif noble et salvateur mais qui pourrait malheureusement être compromis par l’imprudence de ceux qui le servent et par l’inconscience propre à la jeunesse.

Comme dans les deux premiers tomes, c’est Thierry Gloris qui signe le scénario et force est de constater que celui-ci est donc capable de sauter avec aisance du cœur armé du conflit aux ruelles parisiennes sous l’occupation. Un sujet comme toujours maitrisé. Pour les dessins, ils ont été confiés à Ana-Luiza Koehler dont le style est pourtant différent de ceux d’Eduardo Ocaña et de Manuel Garcia qui avaient illustré les tomes précédents. Ana-Luiza Koehler se caractérise par un trait plus fin, des visages plus allongés, un style peut-être simplement plus féminin et qui apparaît donc bien en phase avec l’histoire de la jeune Zoé.

En résumé, s’il nous a semblé légèrement en deçà des tomes précédents, ce nouvel opus n’en reste pas moins très réussi. Il correspond à l’ambiance de la saga « Une génération française » dont il clôture la première moitié. Dans le courant 2018, nous retrouverons tour à tour les héros que nous avons rencontrés précédemment et c’est Martin Favre qui animera les pages du prochain volume, « Ici Londres ».

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité