Longtemps malaimé, le jeu vidéo trouve peu à peu sa place au sein des loisirs « validés » par le plus grand nombre. Ce changement de mentalités s’accompagne d’une couverture toujours plus grande, notamment au niveau littéraire. On se penche aujourd’hui sur un excellent ouvrage, Générations Jeux Vidéo, qui nous replonge dans la grande histoire du dixième art.

Un peu de contexte

Le jeu vidéo a le vent en poupe, qu’on se le dise, et cette réalité est d’autant plus vraie cette année. Avec les différentes mesures de confinement ou de couvre-feu imposés par le gouvernement, de nombreuses personnes se sont mises, ou remises, à jouer, augmentant vraisemblablement les statistiques qui évoquaient, en 2019, un nombre impression de 37 millions de joueurs.

C’est donc sans véritable surprise que l’on voit débarquer de plus en plus d’information transmédia sur le sujet. S internet est envahi de jeux vidéo, que de nombreux médias TV se sont mis à parler d’e-sport et que Netflix a consacré récemment au sujet une série de reportage baptisée High-Score, le livre a toujours, à mon sens, cet aspect « validant » un sujet. Et parmi les auteurs les plus précieux oeuvrant sur ce secteur, Régis Monterrin, à qui on doit ce Générations Jeux Vidéo, publié chez GM Editions, fait office de référence.

Spécialisé dans le rétrogaming – mais pas que – et rédacteur pour de nombreuses rédactions spécialisées parmi les plus grandes, il est également co-auteur de plusieurs livres publiées Pix’n Love, la maison d’édition phare en ce qui concerne le JV.

Une formidable histoire du temps

Générations Jeux Vidéo, c’est l’aventure d’un bouquin qui veut, de manière très simple, raconter à tous l’histoire de ce magnifique medium qu’est le jeu vidéo. Sans termes trop alambiqués, sans explications trop complexes, sans toutefois être trop simpliste, Régis Monterrin nous présente ce qui a fait du jeu vidéo un prétendant au noble titre de dixième art.

Il nous présente les héros qui ont, par leurs expériences, créé les premiers jeux extrêmement basiques, assemblages de quelques pixels hideux qui auraient bien du mal à trouver un quelconque intérêt aujourd’hui, si ce n’est celui de pouvoir toucher du doigt un morceau d’histoire.

Monterrin nous fait ensuite suivre, au fil du temps, les sorties de consoles, les événements qui ont marqué le jeu vidéo. Il nous propose quelques focus bien sentis sur des personnages ou licences fortes, nous en apprend plus sur les bien connus Mario, Sonic, Crash Bandicoot, Lara Croft, mais également sur des titres plus récents, pour n’oublier personne.

Dans un second temps, Générations Jeux Vidéo nous propose un angle différent, constructeur par constructeur, afin de pouvoir sur quelques pages, retracer l’histoire de SEGA, Nintendo, Sony ou encore Microsoft. De petits moments nostalgiques par pour nous déplaire à nous, joueurs, mais qui est également une source d’information incroyable pour tout néophyte qui souhaiterait s’imprégner un peu plus de cet univers.

Au final, Générations Jeux Vidéo aura réussi à nous captiver tout du long, proposant un savant mélange entre information intéressante, découvertes ponctuelles et nostalgie omniprésente. Il réussit le pari délicat de n’oublier personne en chemin, s’adressant tout aussi bien au joueur passionné qu’au débutant qui souhaiterait s’informer. Un bel ouvrage !

Pour acheter le livre, vendu au prix de 29,90 euros, ça se passe sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.