December 16, 2018

Gingerbread House, Architecte du pain d’épices

Aujourd’hui, Funforge nous entraîne au cœur d’une épaisse et étrange forêt où l’on ne se repère qu’à l’aide de son nez. D’ailleurs, les effluves de pain d’épices sont formelles, la maison de la sorcière est de ce côté ! Bienvenue dans Gingerbread House !

En tant que sorcière digne de ce nom, vous avez choisi le coin le plus reculé et le plus isolé de la forêt pour y installer votre chaumière. Cependant, impossible de vous consacrer tranquillement à la confection de vos potions car les personnages de contes de fées qui rôdent dans les bois ne cessent de venir grignoter votre maison. Il faut dire que vous avez été bien mal inspirée de construire celle-ci en pain d’épices, votre mets préféré. Pas plus tard que ce matin, vous avez trouvé Raiponce en train de croquer à pleine dents le chambranle de votre porte ! Foi de verrue au bout du nez, ça ne peut plus durer ! Et si vous attiriez ces importuns avec leur pain d’épices préféré ? Vous pourriez ainsi les capturer et préserver le peu qu’il reste de votre chaumière…

Dans Gingerbread House, chaque joueur va disposer d’un plateau de jeu personnel qui représente sa maison. Il se compose de neuf cases, chacune arborant un symbole particulier. Il peut s’agir d’un type de pain d’épices ou d’un bonus (escalier, cage, etc.). Au fur et à mesure des tours, les joueurs vont placer des tuiles double sur leur maison et ainsi appliquer les effets des symboles recouverts. Ils vont donc récupérer des jetons pain d’épices (qui leur permettront d’attirer les personnages qui en raffolent) mais également des escaliers pour égaliser les différents niveaux de leur maison. La clef de la maison victoire se cache en effet dans ces deux éléments. Toutes les sorcières devront positionner stratégiquement leurs tuiles pour récupérer les bonus utiles au moment adéquat et donc attraper les personnages qui leur conféreront un maximum de points de victoire en fin de partie. Ces mêmes sorcières ne devront pas non plus négliger de terminer les différents étages de leur maison car ils leur octroieront des cartes bonus très susceptibles de faire encore gonfler leur score.

Vous l’avez compris, Gingerbread House est un jeu de placement de tuiles assez accessible mais qui ne manque néanmoins pas de subtilité sur les choix à opérer. Il pourra se révéler un bon jeu d’initiation au système de combos et au placement de tuiles faisant appel à une certaine capacité d’anticipation. En ce sens, il plaira aux familles et c’est d’autant plus vrai que le thème qui habille le jeu est avant tout dirigé vers les plus jeunes. Il est en effet amusant de voir Tom Pouce, Blanche-Neige ou encore le Roi Grenouille se présenter devant chez vous en se pourléchant à l’avance les babines. Bref, un petit jeu agréable aux accents féériques.

Gingerbread House, un jeu de Phil Walker-Harding et édité par Funforge

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : à partir de 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 40 minutes

Acheter Gingerbread House : 29 €

Gingerbread House

Quel est cet étrange bruit que l’on entend ? Mais oui, c’est à nouveau le dragon qui grignote le seuil de votre porte ! Cette fois-ci, c’en est trop ! Nom d’une sorcière, il faut que ça cesse ! Toute en pain d’épices soit-elle, votre chaumière n’est pas un simple en-cas pour les créatures magiques de passage. Il est peut-être temps de donner une bonne leçon à ces impénitents gourmands !
7.5
Précédent «
Suivant »

1 Commentaire

  1. Ping Bärenpark, tout le monde aime les ours… • Conso-Mag

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité