May 27, 2018

God of War Collection

Les consoles Sony ont droit à quelques licences exclusives plus que sympathiques. Etant depuis quelques temps maintenant plutôt joueur Xbox que PlayStation, je suis passé à côté de l’intégralité de la saga God of War, faisant de moi un joueur inculte, un ignare, un mécrant. Oui, n’ayons pas peur de mots. Enfin bref, puisque je pars du principe qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, j’ai profité de la sortie de God of War Collection sur PSVita pour parfaire ma culture et, accessoirement, prendre mon pied sur des jeux absolument géniaux.

Car clairement, le lifting HD couplé au petit écran de la PSVita donne l’impression que les jeux n’ont pas pris une ride depuis l’époque PS2 et même qu’à l’image du bon vin, ils ont gagné en qualité avec le temps. Les deux premiers épisodes étant les meilleurs de la saga – comme s’accordent à le dire plus ou moins tous les observateurs – c’est un véritable bonheur de plonger dans l’univers mythologique de Kratos. A l’heure actuelle, je pense qu’on n’a pas fait mieux en termes de beat’em all (Bayonetta peut-être ?) et que la suprématie de la licence devrait tenir pendant un petit moment. Que ce soit au niveau du gameplay, mais aussi des décors, de l’ambiance, du character design des ennemis, des boss titanesques, TOUT est parfait dans ces titres que je suis réellement content de pouvoir découvrir sur ma Vita décidément mise à contribution ces derniers temps en termes de remaster avec FFX et Sly.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=kFaSMufwjpI]

Bonne nouvelle pour ceux qui disposent également d’une PlayStation 3 puisque God of War Collection est cross-buy, ce qui siginifie que cet achat vous donne également le droit au titre sur votre console de salon. De quoi pousser le plaisir à une dimension supérieure. Petit bémol en revanche sur la partie technique du jeu puisque, si le jeu a très bien été retravaillé en termes de qualité graphique, on note occasionnellement des chutes de framerate qui ne sont pas dramatiques mais qui viennent tout de même gâcher un peu la fête. Pas de quoi cracher dans la soupe pour autant, loin de là !

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité