July 20, 2018

Grand Ages : Medieval

Edité par Kalypso et développé par Gaming Minds Studios, Grand Ages : Medieval, un jeu de stratégie, est de sortie sur Playstation 4 !

Nous sommes dans les années 1000. Avant le Moyen-Âge, la civilisation européenne se développe à une cadence assez importante et la population augmente rapidement. De nouvelles frontières sont révélées, des colonies sont implantées, et de longues routes commerciales sont instaurées. Et tout ça pour le plus grand bonheur des citoyens !

Récoltez des ressources, faites la rencontre d’autres sociétés et utilisez vos talents de Gérant Marketing pour accroître la somme de votre porte-feuilles. Protégez vos commerces contre les attaques des autres villes. Une fois que votre ville devient de plus en plus puissante, lancez votre campagne pour conquérir l’Europe et faire de votre ville, la plus puissante des Empires.

Seulement 20 marchandises différentes sont disponibles : utilisez correctement le charbon, les fruits et la poterie pour satisfaire les besoins de vos citoyens, soldats et autres membres importants de votre fondation. Rassemblez vos soldats et combattez vos adversaires à l’aide de chevaliers, d’archers et bien d’autres. Recherchez et utilisez vos avancées technologiques prodigieuses du Moyen-Âge, ils seront des éléments importants de votre armée.

Vous pouvez exercer une certaine pression à travers les routes commerciales. La meilleure façon de conquérir une ville est d’échanger des lots et de payer pour son appropriation pure et simple. Grand Ages : Medieval ne propose pas beaucoup de refoulement à ce point : une fois que vous avez de l’or, vous êtes fixé.

Les choses deviennent compliquées lorsque votre économie commence à stagner. Vous ne pouvez pas emprunter de l’argent afin d’accroître celle-ci pour faire des investissements dans de nouvelles entreprises. Au lieu de cela, vous avez à faire la production et les frais généraux. Grand Ages vous donne beaucoup à faire, mais trop peu d’informations pour prendre des décisions éclairées. Batailles et guerres sont présentes et quand l’économie commence à glisser, vous ne serez pas en mesure de maintenir une force militaire efficace. Le moral de vos troupes chute rapidement et les effets ont très peu de valeur.

Parlons désormais de l’eXpansion et principalement de la diplomatie qui laisse tout de même à désirer. Celle-ci n’est pas assez complète, elle l’est moins que sur d’autres jeux de stratégies en temps réel, c’est dire. Elle fonctionne uniquement sur la base de la corruption, pour imager la chose. Il suffit de donner une certaine somme d’argent à notre adversaire pour ouvrir une voie commerciale, avoir un traité de paix ou une alliance militaire. On peut aussi lui fournir des ressources ou des soldats à la place si on est radin. C’est trop simpliste comme système surtout quand on a plein d’argent à ne plus savoir quoi en faire. Augmenter la relation devient alors trop simple mais coûteux tout de même.

La réputation dépend également de ce que vous vendez, si vous vendez bien et stratégiquement, votre réputation ne fera qu’augmenter, au contraire, si vous vendez peu et que vos opposants prennent trop d’avance, celle-ci ne fera que régresser. Il vous suffit d’avoir de bonnes relations avec le responsable de la cité et une bonne réputation auprès des gens pour faire de votre ville, le plus redoutable des empires !

Les développeurs ont eu un geste très audacieux de sortir un jeu comme celui-ci sur PlayStation. Les jeux de stratégie sont encore très rares pour les consoles next-gen, et de plus, les graphismes sont un point fort de ce jeu avec une Europe gigantesque et la possibilité de zoomer très fortement, à la manière des jeux d’Eugen Systems. Grand Ages : Medieval marque un point !

Grand Ages : Medieval ne ressemble donc pas à Grand Ages : Rome. Celui-ci se rapproche plus d’un jeu de gestion commerciale dans une Europe médiévale. Les idées sont présentes, on constate donc que les développeurs ont voulu mettre en place des choses mais l’exécution de ces idées à été nettement moins bien réussie. Le gameplay est très lent ; pour les personnes impatientes qui aiment un gameplay rapide, c’est raté ! De plus, l’aspect militaire n’est clairement pas réussi. 

Plateforme PC, PS4
Développeur Gaming Minds Studios
Editeur Kalypso Media
Date de sortie 25 septembre 2015 (PC) – 13 octobre 2015 (PS4)
Prix 44,99 €
Configuration recommandée Windows 7/8/10,  Intel® i5 3 GHz ou mieux, 4 Go de RAM, nVIDIA Geforce GTX 650ti ou mieux, 5 Go d’espace libre
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité