Harley Quinn, par Amanda Conner, Jimmy Palmiotti et Chad Hardin

0
109

Une série de 6 Tomes complètement déjantés, très hauts en couleur, qui vous dépeindra l’autre côté des Héros DC Comics !

Ce personnage a vu sa notoriété monter en flèche à la sortie du film « Suicide Squad » et à juste titre. Harley Quinn fait partie des « méchants » selon la norme des comics, tout comme Le Joker, Poison Ivy, etc. Et nous retrouvons, dès le premier tome de la série, l’univers d’Arkham, des Bad Guys et, surtout, d’un humour complètement dingue !

Pour éviter l’ennui et le quotidien, fracassons des dents !

C’est un peu la devise de Harley Quinn qui ne sait trop quoi faire de son temps libre.

Entre deux bagarres, elle hérite d’un immeuble à Coney Island et décide de s’y installer en adoptant tous ses occupants.

N’ayant aucune source de revenus, elle tente de se trouver un job. Ce qui est, évidemment, très facile quand on ne voit pas le monde comme les autres…

Un humour décalé et très potache

Harley Quinn, rappelons-le, est la « petite amie » du Joker, qui l’a faite à son image. Une image tout aussi folle que lui et qui ressort parfaitement dans ce comics.

Elle parle avec un castor empaillé, elle répond très facilement aux piques par un énorme marteau, etc. Je vous laisse découvrir de nombreuses choses totalement loufoques dans cette série.

J’ai ri de bon cœur et sans le vouloir à la lecture de Harley Quinn et je ne peux que le recommander fortement.

En revanche, pour une raison de coût suite à la traduction et production française, le tome 2 qui aurait dû contenir des pages avec zones odorantes ne les a pas, ce qui fait rater quelques petites blagounettes.

C’est dommage, j’aurais bien aimé en profiter « clin d’œil – clin d’œil » !

Un trait traditionnel ponctué de Guests

Dès les premières pages, différents illustrateurs se prêtent au jeu en réalisant quelques planches.

Les illustrations de Hardin Chad sont vraiment très efficaces et percutantes. Harley Quinn est fort bien représentée dans le style Comics et le détail séduit.

J’adore ! Je pense que si j’étais tombée dans un baril de produits chimiques, je serais comme elle. Je dois revoir mes objectifs de vie je pense…

  • Scénaristes : Conner Amanda, Palmotti Jimmy
  • Dessinateur : Hardin Chad
  • Public : 12+
  • Collection : DC Renaissance
  • Date de sortie : 03 juillet 2015
  • Pagination Tome 1 : 232 pages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.