December 13, 2018

Harry Potter : Hogwarts Battle : Le jeu de société

Harry Potter est devenu un élément incontournable de la culture populaire aujourd’hui. Vous avez tous probablement lu (et relu) les livres de J.K. Rowling ; vous avez tous, encore plus probablement, vu (et revu) les films qui en ont été adaptés ; vous avez tous rêvé d’avoir un éclair de feu et une baguette de chez Ollivander ; vous avez tous voulu coiffer le Choixpeau magique et défaire les mangemorts. Bref, vous avez tous eu envie de devenir Harry Potter. Aujourd’hui, avec Harry Potter : Hogwarts Battle, USAopoly vous invite à vous asseoir autour d’une table et à incarner l’un des personnages principaux de la saga. D’ailleurs, ne serait-ce pas votre lettre d’admission à Poudlard que l’on entend s’agiter dans votre boîte aux lettres ?

Dans Harry Potter : Hogwarts Battle, vous allez donc pouvoir choisir d’incarner Harry, Hermione, Ron ou Neville et vivre les sept volets de la saga, soit les sept années de scolarité à Poudlard. Cependant, comme vous le savez, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est de retour et votre cursus scolaire risque de ne pas se passer au rythme de la dégustation des dragées surprises de Bertie Crochue pendant les récrés. Au contraire, vous et vos camarades aurez en permanence à lutter contre l’insidieuse et rampante influence de Voldemort. Élèves, à vos baguettes !

Spero Deck-Buildum !

Harry Potter : Hogwarts Battle est un jeu coopératif de deck-building dans lequel chaque joueur dispose d’un deck de départ qu’il pourra, comme dans tout jeu de ce type, améliorer en dépensant des points d’influence. Le but : vaincre les alliés de Voldemort en les empêchant de prendre le contrôle des lieux les plus symboliques du monde sorcier.

Pour coller parfaitement aux livres (enfin plutôt aux films car toutes les illustrations sont tirées de ces derniers), le jeu est scindé en sept parties et il vous faudra triompher de la première boîte pour ouvrir la seconde et ainsi de suite. Chaque boîte représente une année de la scolarité de Harry et vous permet en quelque sorte d’en revivre le film. Lors de la première année, les jeunes sorciers devront donc se défaire de l’horripilant Draco Malefoy, de ses deux lourdauds d’acolytes mais également de l’affligeant professeur Quirrell avant qu’ils ne parviennent à prendre le contrôle du Chemin de Traverse et du Miroir du Risèd. Pour cela, ils pourront utiliser les différents sorts qu’on apprend en première année (comme Alohomora ou Reparo), se faire aider par les quelques alliés déjà présents au tout début des aventures (comme Hagrid, Hedwige ou Pattenrond) voire utiliser différents objets pratiques (oui, la fameuse cape d’invisibilité en fait partie). Si vous triomphez, vous serez admis en seconde année, où d’autres aventures vous attendent.

Tout l’intérêt de Harry Potter : Hogwarts Battle réside dans son côté évolutif. Si, lors de chaque nouvelle année, vous verrez votre sorcier évoluer et devenir plus habile et plus fort, ce sont bien les nouvelles cartes qui seront intégrées au deck qui raviront les fans. Chaque boîte permettra de vous replonger dans le film concerné et gageons que les afficionados de l’univers Harry Potter s’émerveilleront de voir s’ajouter au deck des sorts plus puissants mais également tous les personnages et les objets de la saga. Sans trop en dévoiler, disons que vous prendrez certainement plaisir à fesser Queudver ou à combattre un détraqueur autant que vous serez soulagés de voir Maugrey Fol Œil ou Remus Lupin se battre à vos côtés. Et que dire si vous parvenez à mettre la main sur la carte du Maraudeur ou sur une délicieuse Bièraubeurre (peut-être pas très utile mais tellement réconfortante) ?

Un deck-building classique pour les moldus mordus d’Harry Potter

Soyons clairs, Harry Potter : Hogwarts Battle ne révolutionne pas le deck-building. Il est plutôt un classique du genre et constituerait même un excellent jeu d’initiation pour qui voudrait s’essayer à la discipline. Les créateurs n’ont pas cherché à en faire un jeu qui surprendrait les joueurs chevronnés mais plutôt à proposer à tous les fans de Harry Potter un moyen ludique de se replonger dans l’univers qui les a fait rêver. Sur ce dernier point, c’est complètement réussi.

Le seul petit regret que nous pourrions avoir est que le jeu n’est aujourd’hui disponible qu’en anglais. Ceci dit, pas de panique. Il ne faut pas maîtriser parfaitement la langue de Shakespeare pour pouvoir y jouer. Les règles sont très faciles à comprendre et les textes sur les cartes sont accessibles. De simples notions d’anglais devraient donc vous permettre de vous en sortir et de profiter pleinement du jeu. Rien de rebutant (enfin pas plus que le nez de Voldemort).

Harry Potter : Hogwarts Battle, un jeu signé USAopoly

Âge : A partir de 11 ans

Nombre de joueurs : 1 à 4

Durée moyenne d’une partie : Dépend de l’année que vous souhaitez jouer

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité