May 21, 2018

Beyblade Evolution

BeybladeEvolutionCoverComme je vous le disais dans le dernier arrivage de la semaine, Beyblade est une série que je ne connais pas du tout, si ce n’est de loin. Je sais qu’il s’agit à la base d’un jeu de cours de récréation où les gamins font s’affronter des toupies qu’il est possible de personnaliser, avec son lot de trucs supplémentaires à acheter et d’argent à faire flamber pour les parents. Par la suite, un dessin animé a vu le jour, dont la nouvelle saison est d’ailleurs diffusée sur Gulli, pour les intéressés.

Après des jeux sortis sur DS et Wii, voilà donc que Beyblade Evolution débarque sur 3DS, le premier épisode destiné à cette console. Excellente nouvelle pour les gosses à l’approche des fêtes de fin d’année : il va y avoir de quoi mettre sous le sapin entre ça et Pokémon X/Y, pour ne citer qu’eux ! Le jeu propose donc comme ses aînés de prendre part à des combats de toupies en utilisant un maximum les fonctionnalités offertes par le dernière de Nintendo : on lance ainsi sa toupie via la fonction gyroscopique de la 3DS, et c’est plutôt bien foutu ! L’autre excellent point réside dans les affrontements avec un ami « réel », dans la même pièce, puisqu’une carte de réalité augmentée est fournie avec le jeu et permet de créer une arène virtuelle où faire évoluer les toupies !

A côté de ça, le jeu reprend les codes de la série en proposant un mode Histoire assez bien foutu, une personnalisation des toupies prononcée avec pas moins de 500 pièces interchangeables permettant de miser plutôt sur l’attaque, la défense, etc. Au final, on regrette simplement que le jeu soit si faible techniquement : les graphismes sont clairement bâclés et indignes de ce qu’est capable de proposer la 3DS. On sent clairement que la licence a voulu être exploitée sans pour autant laisser aux développeurs les moyens de proposer quelque chose de plus soigné. Dommage, on prend un peu les gamins pour des jambons en procédant de la sorte, mais bon. Le titre reste malgré tout bien fichu et plaira à n’en pas douter aux petites têtes blondes !

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité