September 20, 2018

Dead Rising 3 : Operation Broken Eagle

Après avoir bouffé Dead Rising 3 dans tous les sens, j’étais pressé de pouvoir m’essayer aux « histoires oubliées de Los Perdidos », quatre DLC qui viennent compléter le scénario du jeu en nous glissant dans la peau de personnages qui ont vécu l’histoire de Nick Ramos (le personnage principal du jeu) d’un autre point de vue. Heureux possesseur d’un season pass pour le jeu, j’ai pu me jeter dans Operation Broken Eagle (ou Opération Nid d’Aigle en version française).

Ce premier épisode nous place dans la peau du commandant Kane, un gradé à la tête d’une escouade qui arrive sur Los Perdidos. Manque de bol, l’hélico de la petite équipe se crache (c’est celui que l’on peut voir à notre arrivée à Ingleton, pour ceux qui voient de quoi je parle !) et Kane va être chargé par ses supérieurs de camoufler les preuves de l’implication de l’armée dans cette épidémie, puis de capturer la Présidente pour la livrer à ses supérieurs, comme on le voit dans le scénario principal.

Le DLC se décompose donc en une trame principale faite d’une petite poignée de missions, et quelques missions secondaires qui consistent à récupérer les plaques d’identification des membres de l’escouade qui ont succombé à l’infection. A côté de ça, on retrouve également des caméras du ZDC à pirater, des planques pour les infectés illégaux à contaminer pour les empêcher d’agir, mais aussi quelques armes supplémentaires et deux nouveaux véhicules, dont un blindé de l’armée plutôt sympa !

Concrètement, si c’est un plaisir de replonger dans Dead Rising 3 pour découper du mort-vivant, Operation Broken Eagle est à mon sens une déception. Premièrement, quand on sait qu’on paye 30 euros le pass saisonnier, cela représente 7,50 euros l’épisode, pour une durée de vie comprise entre une et deux heures pour tout boucler à 100%. Ca fait un peu limite, surtout lorsqu’on sait qu’aucun nouveau lieu n’est de la partie et, pire, qu’aucun psychopathe ne viendra nous déranger durant cette traversée de Los Perdidos, ce qui est quand même retirer le principal charme de la série. Ajoutez à cela qu’il n’est pas possible de jouer en coopération sur ce contenu, et vous obtenez un DLC certes intéressant pour l’aspect « destins croisés », mais clairement dispensable à mon sens.

Dead Rising 3 est disponible au prix de 51,99 euros frais de port inclus.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité