May 21, 2018

Disney Infinity

Ma copine me le dit en permanence : je suis un grand gamin. Du coup, quand Disney m’a envoyé Disney Infinity, le gosse qui est enfoui en moi est ressorti, prêt à découvrir une toute nouvelle façon de jouer. Si vous n’avez pas d’enfants, vous ne connaissez peut-être pas le concept des Skylanders, dont s’est inspiré le jeu, et qui révolutionne le rapport des plus jeunes aux jeux vidéo. Le concept est à la fois simple et génialissime : en plus du jeu, vous recevez un plateau sur lequel vous disposez des figurines (vendues séparément, à l’exception des 3 qui sont dans le pack de démarrage). Aussitôt posée sur le plateau, la figurine apparaît dans le jeu et vous pouvez la déplacer avec votre petite manette, comme si c’était un jeu tout ce qu’il y a de plus normal.

Jack Sparrow est quand même bien trop stylé comme type. Ouaip.

Jack Sparrow est quand même bien trop stylé comme type. Ouaip.

Si Skylanders (auquel je n’ai jamais joué, je le précise) propose un panel de monstres bien fourni, Disney Infinity a pour lui l’univers grandiose de Disney, comprenant également les licences Pixar. Ce qui veut dire que le kit de démarrage du jeu que j’ai pu découvrir comprenait Jack Sparrow de Pirates des Caraïbes (eh oui, on oublie bien souvent qu’il s’agit d’un Disney !), Mr. Indestructible (du film Les Indestructibles) et Sulli (de Monstres et Compagnie). Mais à côté de ça, on peut également voir des personnages de Cars, Toy Story, Les Mondes de Ralph, Lone Ranger ou encore des classiques Disney comme Mickey. Beaucoup de figurines ne sont pas encore dispos et le seront dans les prochains temps. Je trouve un peu dommage par contre de ne pas avoir droit (pour le moment, j’espère) à plus de grands classiques : où sont Aladdin, Simba, Balou et toute la clique des personnages de notre enfance à nous ? Quoi qu’il en soit, ça arrive au compte-goutte et chacune est vendue 12,99€, ce qui fait assez cher quand on commence à accumuler !

Les trois figurines du starter pack dans le jeu.

Les trois figurines du starter pack dans le jeu.

Chaque personnage a ainsi droit à sa propre aventure, dans un monde qui lui est entièrement dédié et qui reprend bien évidemment l’univers dont il est tiré. A côté de ça, la Toy Box est, comme son nom l’indique (pour les anglophones confirmés en tout cas !) une boîte à jouet permettant, comme lorsqu’on était gamin, de créer ses propres aventures. Pour cela, un paquet d’objets est à débloquer, issus encore une fois des environnements Disney pour la plupart, que l’on peut combiner pour aboutir à des trucs complètement fous ! On peut d’ailleurs envoyer ses niveaux sur le net et Disney organise des petits concours à thème vachement bien foutus qui devraient plaire à pas mal de monde.

Concrètement, le jeu est vraiment très enfantin et convient parfaitement aux plus jeunes. Graphiquement, ça ne casse pas des briques mais l’ensemble reste très cohérent et colle bien aux différents univers Disney. Mais ce qui m’a le plus convaincu, c’est la qualité des figurines, qui vont plaire aux gosses mais également aux plus grands, aux collectionneurs. Elles sont très détaillées, et le design carré légèrement différent des personnages originaux est franchement réussi. Perso, j’adore, et j’ai pas fini de me faire engueuler parce que je vais les empiler sur des étagères un peu partout !

Allez, vous l’avez bien compris, Disney Infinity est un excellent produit et devrait squatter sous les sapins de Noël de pas mal de familles. Perso, j’y mettrais quelques unes des nouvelles figurines. Pour ma potentielle et hypothétique progéniture, sait-on jamais ! Allez, je vous laisse avec quelques photos des bébés, parce que je suis un type sympa.

disney-pack disney-mrindestructible-cristal

disney1 disney-cars

disney-jack disney-monstres

disney-monstres-cristal disney-mrindestructible

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité